ALERTE COVID-19 : 2 décès et 27 nouveaux cas positifs déclarés ce dimanche au Sénégal
international

Le Niger de nouveau endeuillé par le terrorisme : quinze militaires tués

03/05/2021
Le Niger de nouveau endeuillé par le terrorisme : quinze militaires tués


Selon le ministère nigérien de la Défense, au moins quinze militaires ont été tués  dans une attaque menée par des hommes armés, dans la région de Tahoua, à 500 kilomètres au nord-est de Niamey. Selon des sources sur place, vers 14h, une patrouille des forces de défense et de sécurité est tombée dans une embuscade, vers la localité d'Agando, alors qu'elle poursuivait une colonne de motos. De violents combats ont eu lieu. Le nombre de victimes chez les assaillants est encore inconnu. Les hommes armés ont néanmoins pu repartir avec deux véhicules des militaires nigériens.

Par ailleurs, «vingt-quatre présumés terroristes» capturés mercredi par l'armée dans la région de Tillabéril, dans l'ouest du Niger proche du Mali, ont été tués alors qu'ils tentaient de s'évader, indique un communiqué du gouvernement publié dimanche soir.

La région de Tahoua, vaste et désertique, se trouve à l'est de celle de Tillabéri, toutes deux proches de la frontière avec le Mali. Tillabéri située dans la zone dite « des trois frontières » entre Niger, Mali et Burkina Faso, est régulièrement frappée par les groupes djihadistes affiliés à Al Qaida ou à l'État islamique (EI). Le 15 mars, des djihadistes présumés y avaient mené plusieurs attaques contre des véhicules qui rentraient du grand marché hebdomadaire de Banibangou. Ils avaient également pris pour cible un village, massacrant des habitants et incendiant des véhicules et des greniers à céréales. Bilan : 66 morts. Le même jour, une attaque revendiquée par l'EI contre l'armée malienne dans cette zone « des trois frontières » avait tué 33 soldats. La région de Tillabéri a été à ce jour la cible des attaques djihadistes les plus sanglantes de ce pays sahélien.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :