ALERTE COVID-19 : Covid : le Premier ministre japonais affirme qu'il n'a « jamais donné la priorité aux Jeux Olympiques »
société

Covid-19 au Sénégal : ces chiffres qui attestent la virulence de l'épidémie

04/05/2021
Covid-19 au Sénégal : ces chiffres qui attestent la virulence de l


L’importance accordée au Covid-19 n’est pas surestimée. C’est ce qu’a fait savoir le Pr Moussa Seydi lors d’une conférence tenue  à l’Université africaine des sciences et technologies. Répondant ainsi à ceux qui disent que le paludisme tue plus que le Covid-19, il renseigne : «Entre le 2 mars 2020 et le 2 mars 2021, il y a eu 888 personnes qui sont décédées du Covid-19 au Sénégal. Durant l’année 2019, sur une période de 12 mois, le paludisme a tué 260 personnes au Sénégal. En 2020, sur une période de 12 mois, la tuberculose a tué 420 personnes. Donc le Covid-19, sur une même période de temps, a tué 3,5 fois plus que le paludisme et 3 fois plus que la tuberculose.»

Partant de ces statistiques, Pr Seydi estime que «c’est une maladie qui mérite l’attention qu’on lui porte pas seulement au niveau du Sénégal, mais au niveau mondial». Et le chef du Service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann d’ajouter : «Actuellement, il y a environ 150 millions de cas et plus de 3 millions de morts. Si on considère la période 31 décembre 2019-27 décembre 2020, il y a eu 1 million 700 mille personnes tuées par le Covid-19 dans le monde. Cela veut dire 300 morts de plus que la tuberculose qui avait tué 1 million 400 mille personnes en 2019. Le paludisme avait tué environ 409 mille personnes dans le monde. Sur une même période de temps, le Covid-19 a tué 4 fois plus que le palu.»

Ainsi pour le Profeseur qui fait partie de l’équipe au cœur de la riposte contre cette pandémie, «on doit s’occuper certes de toutes les pathologies, on ne doit pas en minimiser une parce qu’il y a le Covid-19», mais il ne faut pas non plus minimiser le coronavirus «sans tenir compte des chiffres qui sont réels». De l’avis du Pr Seydi, c’est une maladie bénigne certes, mais il faut la prendre au sérieux. «Il ne faut pas verser dans le complot en pensant qu’on a donné à cette maladie une importance qu’elle ne mérite pas parce que tant que l’on ne le combat pas, une vie normale ne risque pas de revenir», a-t-il prévenu.

Le Sénégal a recensé 40.464 cas de coronavirus depuis le début de la pandémie. Le nombre de patients guéris s’élève à 39.192, et celui des personnes décédées de Covid-19 à 1.111. 414.229 personnes se sont fait vacciner contre le coronavirus.
copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :