ALERTE COVID-19 : Amnesty demande aux laboratoires de mettre à disposition des pays à faible revenu « 50% des doses produites »
Focus StartUp

Makhtar Diop CEO/Co-fondateur Jiwall : « Résoudre le problème du logement au Sénégal grâce à notre plateforme de co-construction »

07/05/2021
Makhtar Diop CEO/Co-fondateur Jiwall : « Résoudre le problème du logement au Sénégal grâce à notre plateforme de co-construction »


Après une expérience dans le monde des finances aux Etats-Unis, Makhtar Diop décide de rentrer au Sénégal pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Choqué par les prix de l’immobilier à Dakar, il décide de se pencher sur la question pour ensuite lancer Jiwall. Une startup dont la mission est de rendre le logement abordable au Sénégal grâce à la co-construction. 

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

J’ai fait mon cursus scolaire au Sénégal avant de poursuivre mes études supérieures au Etats-Unis où j’ai pu décrocher une bourse de sport-étude en jouant au basket.  Après mes études en Finance et en Comptabilité, j’ai été recruté par le cabinet Ernst & Young. C’est ainsi que je me suis retrouvé à New York et suis devenu un expert-comptable (CPA). Ce passage en « Corporate America » m’a beaucoup formé, mais je n'étais pas satisfait. Je ne voyais pas la valeur ajoutée que j’apportais au Sénégal. Or je rêvais de faire partie de ceux qui façonnent l’Afrique dont nous rêvons tous. J’ai donc démissionné pour revenir et entreprendre au Sénégal. Et depuis lors je multiplie mes aventures entrepreneuriales (rires).

 Vous êtes le fondateur de Jiwall. De quoi s’agit-il ?

Jiwall est une startup dont la mission est de rendre le logement abordable au Sénégal. A l'image du co-voiturage, nous créons la co-construction pour faciliter l'accès au logement. En sommes, nous associons des personnes à la recherche d’appartements pour qu’ensemble, ils co-construisent leur immeuble au lieu d’acheter des appartements individuellement. Ainsi nos participants peuvent économiser jusqu'à 40% par rapport au prix du marché. Jiwall, en tant qu’assistant à la maîtrise d’ouvrage s’assure de la bonne exécution du projet.

 Comment vous est venue l’idée de mettre en place ce projet et quels sont ses objectifs ?

Naturellement, en rentrant à Dakar je me suis intéressé à l’immobilier dans l’optique de devenir propriétaire un jour. En faisant des recherches, j’ai été choqué par les prix de l’immobilier à Dakar. Pour contourner ce problème je me suis associé à un groupe d'amis pour réaliser un projet immobilier en commun. C’est au cours de ce projet que je me suis rendu compte que la co-construction pourrait être une solution innovante pour faciliter l'accès au logement. La co-construction n’est pas une chose nouvelle en soi, les plus riches le font déjà entre amis ou en famille, nous ne faisons que la rendre accessible à tous grâce à notre plateforme. Dans l'état actuel des choses, il est très difficile pour un Sénégalais lambda de trouver dans son entourage assez de personnes pouvant se lancer immédiatement dans un projet immobilier. Notre plateforme règle ce problème.

 Qui peut solliciter les services de Jiwall ?

En général, toute personne désirant investir dans l'immobilier, mais plus particulièrement les gens désireux d'acquérir un appartement ou les propriétaires terriens à la recherche de co-investisseurs pour mettre en valeur leur bien immobilier.

 Quel bilan pouvez-vous tirez depuis le lancement de Jiwall ? Les Sénégalais ont-ils adhéré au projet ?

Vraiment nous rendons grâce à Dieu, notre projet suscite beaucoup d'engouement et nous observons beaucoup de nos clients s’approprier du projet pour en parler autour d’eux. Nous prions que cela continue et que nous soyons à la hauteur des attentes.

 Quelle analyse faites-vous du coût élevé des biens immobiliers au Sénégal ces dernières années ?

C’est une question très difficile mais malheureusement trop souvent simplifiée. Pour ceux qui observent vraiment ce qui se passe au Sénégal ce ne sont pas seulement les biens immobiliers qui ont connu une hausse des prix. Donc il serait intéressant que nos économistes se penchent sérieusement sur la question pour voir en réalité si ce sont les prix qui grimpent ou bien le pouvoir d’achat des Sénégalais qui dégringole rapidement. Il y a aussi le fait que les frais associés aux transactions immobilières sont conséquents au Sénégal.  Quand un bien immobilier passe d'une main à une autre, sa valeur est artificiellement gonflée de 8 à 15%. Au-delà de cela il y a les raisons classiques que vous connaissez déjà la spéculation, le manque d’espace, la hausse des investissements provenant de la sous-région etc...

  Quelle est la contribution de Jiwall à la démocratisation du logement au Sénégal ?

Nous pensons qu'à travers la co-construction nous pouvons créer un nouveau paradigme dans l’immobilier et faciliter l'accès au logement. Aujourd'hui, la promotion immobilière traditionnelle a montré ses limites dans nos pays. Les banques de la sous-région ne sont pas équipées pour financer l’immobilier. Par conséquent, pour des raisons de coûts d'opportunités, les promoteurs immobiliers se positionnent généralement sur des logements de standing. Les résultats sont clairs. Le Sénégal a un déficit de 300.000 logements. Il ne faut pas s'agripper à des modèles qui ne marchent que pour une minorité. Il est temps de créer des modèles adaptés à nos réalités. C’est ce que nous faisons avec Jiwall à travers la co-construction. Notre solution donne la possibilité aux participants de devenir leur propre « promoteur immobilier » et de créer eux-mêmes l’offre qui répond à leur besoin.

 Quels sont vos projets à court et moyen terme ?

Notre projet à court, moyen et même long terme est de satisfaire nos clients. C’est notre boussole (rires).

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :