ALERTE COVID-19 : France : Le port du masque à l'extérieur ne sera plus obligatoire dès jeudi, le couvre-feu levé dès dimanche
Le coin santé

Les personnes qui pratiquent une activité sportive auraient moins de risque de mourir du Covid-19

19/05/2021
Les personnes qui pratiquent une activité sportive auraient moins de risque de mourir du Covid-19


Selon une étude, avoir une bonne condition cardio-respiratoire aiderait à réduire le risque de mourir de mourir de Covid-19.

Plus de 108 000 Français sont décédés à cause du Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire. Une étude menée par des chercheurs de la Dalla Lana School of Public Health de l'Université de Toronto (Canada) met en avant l’importance de la forme physique pour lutter contre le virus. En effet, les chercheurs assurent que l'amélioration de la condition cardio-respiratoire aiderait à se protéger contre le virus. Ainsi, les personnes en forme auraient un risque réduit de mourir de la maladie.

Les conclusions ont été publiés dans la revue Plos One. "L'une des conclusions vraiment intéressante de cette étude est que toute personne ayant un niveau d'activité physique supérieur à un faible est mieux protégée", a expliqué Rebecca Christensen, étudiante et auteure principal de l'étude. Et d’ajouter : "Courir une fois dans une lune bleue ne vous protégera pas, mais si vous courez régulièrement, vous vous en sortez bien". Cette étude a été menée auprès de 2 690 adultes, elle n’a pas permis de trouver de corrélation entre le niveau de forme physique et le risque d’infection. 

'équipe a observé l'activité physique par centile dans les tranches d'âge de dix ans. Le 20e centile le plus bas a été classé comme étant de faible condition physique, le 40e au 80e centile était modéré et au-dessus du 80e centile était au-dessus de la moyenne.

Les chercheurs ont observé que même une activité physique faible à modérée était efficace. "Quelqu'un qui passe simplement de ne pas faire de fitness à un peu de fitness, pourrait voir des avantages appréciables. Et c'est pourquoi nous avons extrait des données basées sur l'âge et les seuils de niveau d'activité. Nous voulons voir si vous pouvez simplement faire quelque chose, cela aura-t-il un impact ? La réponse est oui - tant que vous faites quelque chose de manière cohérente", recommande l’auteure de l’étude. 

 
Sans être un marathonien professionnel, la scientifique recommande de pratiquer un entraînement cardio intense où l’on transpire. Le plus grand avantage est de passer de l'inactivité à une certaine quantité constante d'activité physique
copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :