ALERTE COVID-19 : France : Le port du masque à l'extérieur ne sera plus obligatoire dès jeudi, le couvre-feu levé dès dimanche
international

Burkina Faso : Après la crise sécuritaire, la crise humanitaire

10/06/2021
Burkina Faso : Après la crise sécuritaire, la crise humanitaire


Depuis plusieurs années, le Burkina Faso est le théâtre de plusieurs attentats de groupes islamistes. La dernière en date est celle de Solhan au cours de laquelle plus de 150 civils ont été tués dans la nuit du vendredi 4 au samedi 5 juin. En pleine crise sécuritaire, le Burkina Faso doit aussi affronter une crise humanitaire sans précédent. Et ces attaques répétées, obligeant plusieurs personnes à se déplacer, en sont les principales causes en plus des impacts de la pandémie du coronavirus. On dénombre au moins 1,1 million de déplacés dans les zones les plus touchées par la crise sécuritaire. 

« Nous avons enregistré plus d’un million de personnes déplacées », a déclaré Ramesh Rajasingham, le Sous-Secrétaire général aux affaires humanitaires et Coordonnateur adjoint des secours d’urgence de l’ONU, qui a conclu vendredi une visite de cinq jours au Burkina Faso.

Selon l’Onu, l'insécurité alimentaire a augmenté de façon “spectaculaire” au Burkina Faso. En janvier 2021, plus de 2 millions de personnes – environ 10% de la population du pays – ne mangent pas à leur faim. Les domaines les plus touchés sont la santé et l’éducation avec quelque 2.400 écoles fermées dans les zones les plus vulnérables privant 350.000 enfants d'éducation et les exposant davantage aux risques d'exploitation et d'abus. Quelque 96.000 personnes n'ont pas accès aux soins médicaux. Les moyens de subsistance des personnes ont été gravement perturbés par l'insécurité et les déplacements, ainsi que par les chocs climatiques.

« L'aide qui sauve des vies doit aller de pair avec une action de développement soutenue par la construction d’une paix durable, pour réduire les besoins futurs. C’est pourquoi, nous continuons à accompagner le gouvernement dans le renforcement de la résilience et la recherche de solutions durables, pour les communautés affectées et dans les localités concernées », a déclaré la coordonnatrice humanitaire au Burkina Faso, Metsi Makhetha.

 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :