ALERTE COVID-19 : Boris Johnson exhorte à la prudence malgré une baisse des cas au Royaume-Uni
L'entretien culture

Mon intérêt pour cette plante est né lorsque j'ai découvert ses bienfaits

30/06/2021
Mon intérêt pour cette plante est né lorsque j


Le moringa, encore appelé Nebedai au Sénégal notamment, est une plante traditionnelle reconnue pour ses propriétés bénéfiques pour la santé. C’est sur elle que Safi Adèle Tshinsele Van-Belligen, une jeune entrepreneure de 32 ans, a misé pour concevoir des produits de beauté. Rencontre 

Vous êtes la créatrice de la marque Nebedai. Pour ceux qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous revenir sur votre parcours ?

Je suis originaire du Congo RDC et du Rwanda mais je vis au Sénégal depuis plusieurs années. Je suis née en Belgique. J'y ai grandi jusqu'à mes 12-13 ans, puis ma famille et moi avons déménagé au Gabon.

J’ai fait mes études universitaires en Europe, en communication spécialité média et sociologie. C’est durant cette période que j'ai eu cet intérêt pour l’entreprenariat, et j’ai compris que c'est ma vocation. J'ai essayé de monter plusieurs projets qui n'ont pas vraiment abouti.

Après mes études universitaires, je ne voulais pas chercher un job, je voulais absolument monter mon business.  J'ai tenté de lancer un business autour des vêtements, qui n'a pas fonctionné. J'ai mis de côté mon rêve entrepreneurial  pour avoir plus de stabilité. C’est en janvier 2019 que je me suis lancée dans l’entreprenariat avec Nebedai.

En créant la marque NEBEDAI, votre ambition  « était de bousculer l’industrie de la beauté en utilisant des plantes innovantes et puissantes» ;  racontez-nous votre premier contact avec le moringa et comment vous est venue l’idée de créer une marque autour de cette plante spécifique ?

En 2018, je cherchais plusieurs projets dans des domaines différents pour me lancer. Depuis que je suis arrivée au Sénégal, j'avais entendu parler du moringa mais je n'avais jamais vraiment su ce que c'était. Un jour par hasard, même si je ne crois pas au hasard,  je suis entrée dans un magasin et j'ai acheté une huile de moringa afin de guérir une cicatrice qui avait noirci. J’ai remarqué qu’au bout d’un moment, elle a commencé par s’éclaircir, à guérir plus rapidement. J’étais vraiment étonnée. Quand je vois tous les bénéfices de cette plante je me suis demandée pourquoi je n’en avais jamais entendu parler. Mon intérêt pour cette plante est né de là, ainsi que le projet skin care à base de moringa.

Quelle appréciation faites-vous de la tendance « Black-Owned » ?

Je suis mitigée sur la question. D'un côté, je trouve cela positif, parce que ça met en valeur des marques et pas forcément les plus connues et cela  permet de fédérer une communauté noire qui se soutient et c'est vraiment positif.

En revanche, le danger, c'est de réduire les marques au fait que le fondateur  ou la fondatrice est noir.e. Pour moi, une marque est multidimensionnelle. C'est avant tout une question de qualité des produits. Si  on achète uniquement par rapport au fait que le fondateur ou  la fondatrice est noir.e, j’estime que  cela réduit l'essence même de la marque, de l'intérêt que l'on lui porte. C'est cela le danger. L'autre chose, et cela concerne les réseaux sociaux en général, je trouve que le discours est trop polarisé.  Soit on est pour soit on est contre.  Il n'y a pas vraiment de nuance. Sur un concept qui est assez complexe, ça devient "on est pour ou on est contre".  Je pense que c'est un sujet plus complexe que ça. C'est une bonne tendance, mais attention à ne pas la réduire simplement à une question de race. 

Les produits NEBEDAI sont fabriqués au Sénégal. Est-ce un choix commercial pour marquer leur provenance?

C'est plus qu'un choix commercial. C'est lié à une vision. Le fait d’avoir vécu dans plusieurs pays d’Afrique m’a fait réaliser à quel point l’Afrique possédait des ressources humaines de talent. Mais il lui manque des structures, des plateformes et des industries.   Je me suis dit  “ je veux vraiment contribuer à pouvoir aider dans le développement de notre continent”.  Quand j'ai commencé avec Nebedai, j'avais effectivement le choix de pouvoir faire les produits ailleurs, en France ou en Angleterre par exemple, mais pour moi, c'était important de faire du made in Sénégal, du made in Africa.

Quelles sont les particularités des produits NEBEDAI ?

La première chose, c’est dans l’élaboration de chaque gamme. Les autres marques de cosmétique créent leurs produits à partir de la volonté de l’humain. Chez Nebedai, nous procédons différemment.  C’est plutôt la nature qui nous inspire. Nous prenons une plante puissante, nous voyons ses bénéfices. Ensuite nous développons des produits qui vont pouvoir amplifier les propriétés de la plante.

La  deuxième chose, c'est la formulation. Dans l'industrie du cosmétique, il y a deux options, celle qui consiste à créer une nouvelle formulation,  ou celle des cas où des marques font appel à un laboratoire qui possède déjà  plusieurs formulations prêtes et elles y ajoutent du parfum. Chez Nedebai, nous avons choisi la première option.

La dernière chose, c'est l'alliance entre le naturel et la recherche en laboratoire. Je ne suis pas contre le chimique, comme d’autres peuvent l’être. Je pense qu'il faut allier les deux et pouvoir maximiser l'effet d'une plante, d'un ingrédient tout en utilisant ce qu'on peut avoir chimiquement en laboratoire.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :