ALERTE COVID-19 : Amnesty demande aux laboratoires de mettre à disposition des pays à faible revenu « 50% des doses produites »
Santé

Hausse des cas de Covid-19 au Sénégal : Quelles sont les caractéristiques du variant Delta ?

13/07/2021
Hausse des cas de Covid-19 au Sénégal : Quelles sont les caractéristiques du variant Delta ?


Le Sénégal enregistre depuis quelques semaines une hausse exponentielle des cas de Covid-19. Dimanche 11 juillet 2021, les services du ministère de la Santé ont relevé un taux de positivité de 19,45% (529 cas positifs en une journée). Un record.  Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a appelé à la remobilisation après le relâchement noté chez les populations qui ont quasiment délaissé les masques de protection.

Selon les résultats des travaux de séquençages effectués par l’IRESSEF sur les souches du Covid-19 en circulation au Sénégal les variants se répandent au Sénégal. En effet, les travaux réalisés sur 600 souches ont révélé la présence de 10% de variants dits préoccupants. Et parmi ces variants détectés, les 95% sont du type britannique, les autres sont le variant indien ou Delta.

Ce variant, découvert pour la première fois en Inde, a été signalé dans 16 pays africains, dont neuf connaissent une recrudescence des cas. Selon l’OMS, il s’agit du variant le plus contagieux à ce jour, dont la transmissibilité est estimée entre 30 et 60% supérieure à celle des autres variants. Il est présent dans trois des cinq pays ayant signalé le plus grand nombre de cas au cours de la semaine se terminant le 27 juin. Et il domine en Afrique du Sud, qui a enregistré plus de la moitié des cas africains au cours de la même période.

Les scientifiques estiment que les symptômes resteraient « classiques » et bénins dans la plupart des cas. Pour autant, le virus n'est pas inoffensif, d'autant plus qu'il se propage plus rapidement que la forme Alpha. Maux de tête, mal de gorge, nez qui coule… Ces symptômes sont parmi les plus répandus chez les jeunes Britanniques atteints du variant du Covid-19 Delta, selon une étude britannique (Zoe Covid) qui repose sur les données recueillies -via une application participative- auprès de personnes contaminées.

« Désormais, le symptôme numéro un est le mal de tête… suivi par le mal de gorge, l’écoulement nasal et la fièvre » commente Tim Spector, professeur d’épidémiologie génétique au King’s College de Londres au Guardian. Contrairement à la forme classique du Covid, la toux n'apparaît pas comme un symptôme principal, de même que la perte de goût et de l'odorat. Selon le Pr Spector, la ressemblance avec le rhume peut être problématique parce que « les gens peuvent penser qu’ils n’ont qu’un simple rhume saisonnier, et à continuer à se retrouver pour faire la fête… ».

Le variant Delta possède toujours la capacité d'entrainer des formes sévères. Les premières données de l’étude laissent même à penser qu'il « pourrait engendrer plus de cas sévères, y compris chez les plus jeunes et chez les personnes qui ne souffrent pas de comorbidités », prévient l'infectiologue.

 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :