ALERTE COVID-19 : Boris Johnson exhorte à la prudence malgré une baisse des cas au Royaume-Uni
international

Regain de tensions diplomatiques entre l'Algérie et le Maroc

20/07/2021
Regain de tensions diplomatiques entre l


Alger a décidé dimanche de rappeler son ambassadeur à Rabat pour « consultations avec effet immédiat » sur fond de nouvelle crise diplomatique entre les deux pays occasionnée par le contentieux du Sahara occidental. Ce rappel fait suite à « la dérive de la représentation diplomatique marocaine à New York qui a distribué une note officielle aux pays membres du mouvement des non-alignés dans laquelle le Maroc soutient publiquement et explicitement un prétendu droit à l'autodétermination du peuple kabyle », indique le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué rapporté par AfricaNews.

Durant une réunion du mouvement des non-alignés les 13 et 14 juillet à New York, l'ambassadeur du Maroc à l'ONU, Omar Hilale, a fait passer une note dans laquelle il estime que « le vaillant peuple kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de son droit à l'autodétermination ». Une ligne rouge pour Alger qui s'oppose à toute velléité indépendantiste de la Kabylie, région berbérophone du nord-est de l'Algérie.

C'est la première fois, semble-t-il, qu'un diplomate marocain exprime son soutien au séparatisme kabyle, en réaction à l'appui apporté par Alger aux indépendantistes sahraouis qui combattent le Maroc. Le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK, indépendantiste) a été classé le 18 mai par les autorités algériennes comme « organisation terroriste ».

Vendredi, le ministère algérien des Affaires étrangères a publié un communiqué enjoignant « le Royaume du Maroc à clarifier sa position définitive sur la situation d'une extrême gravité créée par les propos inadmissibles » de son ambassadeur à New York. « En l'absence de tout écho positif et approprié de la partie marocaine, il a été décidé aujourd'hui, le rappel, avec effet immédiat, pour consultations, de l'ambassadeur d'Algérie à Rabat, sans préjudice d'autres mesures éventuelles en fonction de l'évolution de cette affaire », avertit le communiqué algérien.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :