ALERTE COVID-19 : 02 nouveaux décès, 06 cas positifs enregistrés ce vendredi
Santé

Signature d’un protocole d’accord pour la construction d’un nouvel hôpital de niveau 3 à Tivaouane

14/08/2021
Signature d’un protocole d’accord pour la construction d’un nouvel hôpital de niveau 3 à Tivaouane


La ville sainte de Tivaouane sera bientôt dotée d’un nouvel hôpital de niveau 3. Ce vendredi 13 août 2021, le ministre de la Santé et de l’Action sociale et son homologue en charge de l’Economie, du Plan et de la Coopération, avec le Fonds Souverain d'Investissements Stratégiques (FONSIS) ont procédé à la signature d’un protocole d’accord fixant le cadre d’exécution de ce projet. A l’image des établissements publics de santé de Kaffrine, Kédougou, Sédhiou et Touba, le nouvel hôpital de Tivaouane sera doté d’une architecture et d’une infrastructure innovante avec des services de pointe répondant aux besoins de la ville sainte et de ses environs, selon Abdoulaye Diouf Sarr.

« Avec la présence de l’UFR Santé de Thiès, le président Macky Sall a trouvé « tout à fait justifié de doter la ville de Tivaouane d’une structure de grande envergure mais surtout permettre la réduction des évacuations sanitaires vers Thiès et Dakar », a déclaré le ministre de la Santé qui par ailleurs remercier le maire de Tivaouane, M. Mamadou Sy Mbengue « pour avoir mis gracieusement à notre disposition le terrain devant abriter l’hôpital ».

Les populations de Tivaouane et le Khalife général des Tidianes, Serigne Babacar Sy Mansour, sont très heureux d’apprendre que le président Macky Sall a décidé de construire un nouvel hôpital de niveau 3 à Tivaouane, a fait savoir le maire de Tivaouane. « C’était une préoccupation majeure mais ce qui est rassurant c’est qu’au-delà de cet hôpital qui aura un rayonnement non seulement départemental mais national, l’infrastructure sanitaire d’un coût de plus de 20 milliards de francs CFA sera implantée sur une assiette foncière de six hectares mais aussi sera un laboratoire pour l’UFR Santé de Thiès », a souligné Mamadou Sy Mbengue qui se dit rassuré par le fait qu’il a été décidé que la pose de la première pierre sera effectuée avant le Maouloud 2021 et que certainement les travaux vont durer entre 18 et 20 mois.

« Ce projet de Tivaouane sera la troisième concrétisation de notre partenariat entre le FONSIS et le ministère de la Santé et de l’Action sociale. Le FONSIS se réjouit de cette opportunité pour contribuer au relèvement du plateau technique sanitaire du Sénégal dans une ville et un département aussi important économiquement, religieusement et culturellement », a pour sa part réagi Pape Demba Diallo, directeur général du FONSIS. « Nous ferons en sorte que les attentes du président de la République, du ministère de la Santé et des populations soient complètement satisfaites en termes de qualité et de délais d’exécution », a rassuré le DG du FONSIS.

Pour le de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, la signature de ce protocole d’accord pour la construction du nouvel hôpital de Tivaouane est le fruit d’une « coopération dynamique entre nos différents départements ministériels et le FONSIS. Il a ainsi invité le FONSIS et tous ses partenaires à ne ménager aucun effort pour l’exécution rapide de cet hôpital dans un esprit de partenariat avec les départements ministériels signataires du présent protocole.

Dans cette perspective, poursuit Amadou Hott, le projet pourra compter sur le soutien de son département qui « fera tout le nécessaire pour la réussite de ce projet ». Selon lui, des investissements importants ont été consentis dans le secteur de la Santé à travers différents programmes et projets. Ces investissements, a-t-il déclaré, sont à l’origine des « bonnes performances du Sénégal dans la gestion de crises graves comme celle que nous sommes en train de vivre en ce moment » avec la pandémie de la Covid-19.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :