ALERTE COVID-19 : 02 nouveaux décès, 06 cas positifs enregistrés ce vendredi
Santé

Covid-19 : Le ministre de la Santé réceptionne deux nouvelles centrales à oxygène pour les Cte de Fann et de Dalal Jamm

20/08/2021
Covid-19 : Le ministre de la Santé réceptionne deux nouvelles centrales à oxygène pour les Cte de Fann et de Dalal Jamm


Comme annoncé par le directeur des infrastructures, des équipements et de la maintenance au ministère de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a réceptionné jeudi 19 août 2021 deux centrales à oxygène de 40m3/heure pour les Centres de traitement des épidémies (Cte) de l’hôpital Dalal Jamm et celui de Fann. Ces deux centrales à oxygène de 40 m3 permettront de renforcer « considérablement l’autonomie en oxygène de ces centre de traitement des épidémies », a écrit le ministre de la Santé et de l’Action sociale sur sa page Facebook.

L’importance de ces centrales, d’après Diouf Sarr, est qu’elles sont configurées en conteneurs. « Il suffit juste de les brancher et commencer la production en oxygène. Ce qui nous permettra d’économiser toute l’infrastructure qui devait les accompagner », a-t-il expliqué. Ces centrales modernes dotées d’une technologie de dernière génération seront fonctionnelles dès ce vendredi.

Peut être une image de intérieur

Ces deux centrales, qui font partie d’une commande de 35 unités de production d’oxygène destinées aux malades de Covid-19, viennent appuyer la volonté de l’Etat de rendre disponible et gratuit l’oxygène pour la prise en charge des malades. Les producteurs nationaux d’oxygène se sont engagés aux côtés de l’Etat du Sénégal pour un approvisionnement prioritaire aux structures sanitaires dans le cadre de la prise en charge des malades du coronavirus. « J’ai été très satisfait de leur réaction et de leur contribution très patriotiques », s’est réjoui le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

D’après le ministre « l’Etat va prendre cette partie de la facture pour que le malade hospitalisé au niveau des Centre de traitement des épidémies (CTE) dans le privé puissent voir dans sa facture défalquée la partie ‘Oxygène’ ». Pour rappel, sur instruction du président Macky Sall, l'État a décidé, désormais, de prendre en charge l'approvisionnement en oxygène des cliniques privées ayant des Centres de Traitement des Épidémies (CTE).

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :