ALERTE COVID-19 : 02 nouveaux décès, 06 cas positifs enregistrés ce vendredi
Santé

Pour l’Oms, un troisième dose de vaccins n’est pas "nécessaire" pour le moment

20/08/2021
 Pour l’Oms, un troisième dose de vaccins n’est pas "nécessaire" pour le moment


La campagne de vaccination bat toujours son plein dans le monde. L’apparition de variants comme Delta a fait émerger le débat autour  de l’administration possible d’un troisième dose de vaccin pour renforcer la protection des populations, notamment dans les pays à forts revenus.

Alors que dans les pays à faible revenu, la couverture vaccinale reste encore faible en raison notamment de l’accès limité aux vaccins, l’Organisation mondiale de la santé a exhorté les pays riches à ne pas se ruer sur une troisième dose. L’agence onusienne estime que, pour l’heure, ce procédé n’est pas nécessaire. Pour l’Oms, l’urgence réside dans l’accès aux vaccins des pays pauvres.  

Pour Soumya Swaminathan, scientifique en chef de l’organisation, c’est mal perçu  sur le plan “moral et éthique” d’administrer une troisième dose de vaccins “quand le reste du monde attend sa première injection”. 

De plus, explique la spécialiste, aucune étude ne corrobore la nécessité d’un rappel, après la deuxième dose. «Nous pensons clairement que les données actuelles n’indiquent pas que les rappels sont nécessaires », a-t-elle dit

Selon elle, il faut « attendre que la science nous dise quand les rappels sont nécessaires, quels groupes de personnes et quels vaccins ont besoin de rappels»

Pour Bruce Aylward, conseiller du directeur général de l’Oms, les personnes vulnérables devraient être prioritaires pour les deux doses de vaccins avant le  rappel des personnes vaccinées. 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :