ALERTE COVID-19 : Amnesty demande aux laboratoires de mettre à disposition des pays à faible revenu « 50% des doses produites »
Le coin santé

Covid-19 : Zoom sur l’héparine, cet anticoagulant qui soulage les patients hospitalisés

03/09/2021
Covid-19 : Zoom sur l’héparine, cet anticoagulant qui soulage les patients hospitalisés


L’héparine, médicament anticoagulant, améliorerait les chances de survie des patients hospitalisés à cause du Covid-19. En effet, selon une nouvelle étude américaine menée par le UT Southwestern Medical Center, aux États-Unis, ce médicament anticoagulant permettrait « d'augmenter les chances de survie des malades hospitalisés ».

Les résultats de l’étude ont montré que les patients hospitalisés pour une forme « modérément sévère » du Covid-19 avaient un risque moins important de 27 % environ d'avoir besoin d'une assistance respiratoire (une intubation, par exemple) lorsqu'ils étaient traités par héparine. Ce médicament anticoagulant augmentait également les chances de survie d'environ 4 %, rapportent les chercheurs américains.

« Ces 4 % d'augmentation peuvent sembler peu importants, voire anecdotiques, mais en réalité, c'est une vraie amélioration pour ces patients hospitalisés », selon les chercheurs. Cela signifie que, sur 1000 patients hospitalisés à cause du Covid-19, 40 verront leur état de santé s'améliorer de façon significative grâce à ce médicament anticoagulant, ont-ils insisté. L’étude publiée dans le New England Journal of Medicine a pris en compte des données médicales portant sur plus de 2000 patients atteints de Covid-19 et hospitalisés dans 121 établissements.

L’héparine, un anticoagulant

Le Covid-19 peut favoriser la formation de caillots sanguins parfois graves. Celle-ci peut asphyxier les membres, risquant de provoquer les embolies pulmonaires (obstruction plus ou moins complète d'une artère pulmonaire, ou d'une branche de cette artère). « Avec le Covid-19, la situation est généralisée, avec de multiples caillots dans plusieurs vaisseaux, des artères jusqu’aux capillaires. Ce problème frappe aussi tous les groupes d’âge, alors qu’on le voit normalement chez des personnes plus âgées », a expliqué Dr Jean-Claude Tardif, directeur du centre de recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

L’héparine qui est un anticoagulant est couramment utilisée pour lutter contre la formation de caillots sanguins dans les veines, artères et organes. On l'utilise notamment par voie injectable en cas d'angine de poitrine, d'infarctus du myocarde ou encore en cas d'embolie pulmonaire ou artérielle. En France, par exemple l’héparine est utilisée en réanimation chez les patients sévères qui font des thromboses, c'est à dire des caillots sanguins.

Selon des spécialistes, donner de l’héparine à un patient admis aux soins intensifs est une procédure standard pour éviter les problèmes liés à l’alitement. Certains médecins ont toutefois remarqué que cela semblait aider les patients gravement touchés à se rétablir. Toutefois, préviennent-ils, « une réussite anecdotique n’est pas un signe d’efficacité ».

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :