ALERTE COVID-19 : 02 nouveaux décès, 06 cas positifs enregistrés ce vendredi
Santé

Ce que l’on sait du variant « Mu » que l’OMS est en train de suivre

03/09/2021
Ce que l’on sait du variant « Mu » que l’OMS est en train de suivre


Le variant - B.1.621 d'après la nomenclature scientifique - a pour l'instant été classé comme « variant à suivre », a précisé l'OMS dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire sur l'évolution de la pandémie. L’agence onusienne a précisé que le variant présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d'«échappement immunitaire» (résistance aux vaccins), et souligne que des études supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre ses caractéristiques.

Le variant Mu a été détecté pour la première fois en Colombie en janvier. Depuis, il a été signalé dans d'autres pays d'Amérique du Sud et en Europe. « Bien que la prévalence mondiale du variant Mu parmi les cas séquencés ait diminué et soit actuellement inférieure à 0,1%, sa prévalence en Colombie (39%) et en Équateur (13%) a constamment augmenté », a expliqué l’OMS.

La souche est aujourd'hui prédominante dans le pays et à l'origine de la vague la plus meurtrière de la pandémie au printemps dernier. «Effectivement, Mu est la variante prédominante en Colombie et c'est elle qui est responsable de la troisième vague» de contaminations d'avril à juin 2021, a déclaré sur une radio locale une responsable de l'Institut national de santé, Marcela Mercado, rapporte le Figaro. « (...) Plus ou moins 60% des décès que nous avons séquencés sont de cette lignée », a expliqué Marcela Mercado. Les contaminations et les décès ont atteint entre avril et juin 2021 un niveau record, avec alors jusqu'à 700 décès par jour, et un système hospitalier au bord de l'effondrement.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :