ALERTE COVID-19 : Amnesty demande aux laboratoires de mettre à disposition des pays à faible revenu « 50% des doses produites »
Environnement

Une mauvaise aération dans les bureaux provoque une perte de capacités cognitives

15/09/2021
Une mauvaise aération dans les bureaux provoque une perte de capacités cognitives


Des travaux menés par des chercheurs de l’Université de Harvard aux Etats-Unis, ont démontré qu’une mauvaise aération dans les bureaux provoque une perte de capacités cognitives. Les scientifiques se sont appuyés sur des expériences menées sur 302 employés de bureaux suivis dans six pays (Chine, Inde, Mexique, Thaïlande, Etats-Unis et Royaume-Uni) sur une période d’un an. 

Tous les participants travaillaient au moins trois jours dans un bureau et avaient entre 18 et 65 ans. L'expérimentation qui s’est arrêtée en mars 2020 avec les confinements consécutifs à la pandémie de Covid-19, révèlent qu’une exposition prolongée aux particules fines pouvait affecter le système nerveux et conduire à des maladies neurodégénératives. 

Les participants ont été soumis à un test qui leur demandait de correctement identifier la couleur utilisée pour écrire un mot désignant une couleur différente (par exemple le mot “rouge” écrit en vert) et l’autre consistait en des additions et soustractions simples. 

Un capteur a été placé pour mesurer en temps réel les concentrations et lorsque les niveaux de PM2 (particules fines particulièrement dangereuses pour la santé) et de CO2 tombaient en dessous ou excèdaient certains seuils, il y avait une réduction dans le temps de réponses aux deux tests, de l’ordre de 1% s’il y a une augmentation de 10 microgrammes par mètre cube de PM2 dont l’inhalation par nos voies respiratoires peut conduire à des maladies comme des bronchites chroniques, et une augmentation de 500 ppm dans le cas du C02, conduit à une chute de 1% de temps de réponse, et de 2% dans l’exactitude, pour les deux tests. 

Ces travaux sont les premiers à montrer un effet à court terme de l’exposition aux particules fines dans un bureau en manque d’aération, selon un des chercheurs qui préconise une solution toute simple, “ouvrir une fenêtre" ou installer un système de filtration de l’air adapté. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :