ALERTE COVID-19 : 02 nouveaux décès, 06 cas positifs enregistrés ce vendredi
Focus StartUp

Maïmouna Kanté , fondatrice de KANTHÉ : « Une promesse de voyage gustatif à travers nos thés et infusions issus des meilleures plantations d’Afrique »

17/09/2021
Maïmouna Kanté , fondatrice de KANTHÉ : « Une promesse de voyage gustatif à travers nos thés et infusions issus des meilleures plantations d’Afrique »


Après une première année de droit à l’université Koffi Annan à Conakry, Maïmouna Kanté opte pour un BTS marketing. Sa soif d’entreprendre la pousse à créer sa première entreprise dans le domaine de  l’imprimerie. En France où elle part terminer ses études, elle crée, en 2016, KANTHÉ : une maison de thé spécialisée dans la commercialisation des thés et infusions d’Afrique. La fondatrice de KANTHÉ ambitionne de s’ouvrir à d’autres pays afin de faire découvrir les thés africains qui « regorgent de saveurs étonnantes » mais souvent méconnus.

Pouvez-vous vous présenter et parler de votre parcours académique et professionnel ?

Je m’appelle Maïmouna Kanté et je suis la fondatrice de la marque KANTHÉ, qui est une maison de thés et infusions d’Afrique. Mon envie et besoin d’entreprendre a toujours influencé mon parcours qu’il soit académique ou professionnel. Après une première année de droit à l’université Koffi Annan à Conakry, j’ai opté pour un BTS marketing, parallèlement j’ai créé ma première entreprise dans le domaine de  l’imprimerie. Je suis ensuite venue en France pour terminer mes études et j’ai créé ma première marque de thés en 2016.

Vous êtes la fondatrice de KANTHÉ. De quoi s’agit-il ?

KANTHÉ est une maison de thé spécialisée dans la commercialisation des thés et infusions d’Afrique.

Comment vous est venue l’idée de lancer KANTHÉ ?

KANTHÉ est née de ma passion pour le thé, faire de cette marque une maison de thés & infusions d’Afrique est un hommage rendu à mes origines, mais aussi une profonde envie de partager avec le plus grand nombre les trésors de l’autre continent du thé.

Qu’est-ce qui fait la particularité de vos produits ?

Souvent méconnus, les thés africains regorgent de saveurs étonnantes. Au-delà de la singularité de notre sélection, KANTHÉ c’est aussi une promesse de voyage gustatif à travers nos thés et infusions issus des meilleures plantations d’Afrique.

Combien de variétés de thés et infusions existent-ils chez KANTHÉ ?

Nous proposons toutes les variétés de thés : du thé blanc, vert, noir, passant par les thés Oolong, fumé, des grands crus mais également des infusions comme le célèbre Rooibos, le kinkéliba… Avec les années l’Afrique a su s’approprier cet héritage colonial.  Et nous sommes fières de les faire découvrir.

Racontez-nous un peu le processus de production ?

Nos thés sont récoltés et transformés directement en Afrique, ils sont par la suite conditionnés dans notre atelier en Île-de-France. Un soin tout particulier est accordé à connaître les conditions de travail de celles et ceux qui cultivent et récoltent notre matière première et nous ne travaillons qu’avec des plantations qui respectent les chartes éthiques et environnementales.

Aujourd’hui quel bilan pouvez-vous tirer depuis la création de KANTHÉ ?

Je pense que les produits africains et bien évidement les thés produits en Afrique ont leur place sur le marché européen. Au début je constatais quelques réticences, puis un effet de surprise… l’Afrique est connu pour le café, le cacao, mais très peu savent que l’Afrique est aussi le troisième producteur mondial de thé. J’en suis sûre maintenant que de belles années sont à venir pour KANTHÉ.

En général qui sont vos clients ?

Nous avons plusieurs types de clients : des professionnels de la distribution sélective (épiceries fines, concept store,) des restaurants et des particuliers amateurs de thé et de grands crus, mais également des entreprises.

Quels sont vos projets à court et moyen terme avec KANTHÉ ?

Nous travaillons actuellement sur le développement et la distribution de la marque en France et j’espère prochainement bénéficier de l’accompagnement et du soutien des banques afin de nous ouvrir à d’autres pays mais aussi ce qui serait un juste retour développer notre présence en Afrique.

Nous envisageons aussi l’ouverture à brève échéance de notre premier comptoir parisien.

 

 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :