ALERTE : Sécheresse : Il est urgent d’accélérer son atténuation, en utilisant tous les outils possibles, alerte la CNUCLD
international

FMI : Kristalina Georgieva éclaboussée par une affaire de favoritisme concernant la Chine

17/09/2021
FMI : Kristalina Georgieva éclaboussée par une affaire de favoritisme concernant la Chine


Une enquête indépendante commandée par la Banque mondiale publiée jeudi 16 septembre indique que Kristalina Georgieva, alors à la tête de l'institution, a fait pression en 2017 pour modifier un rapport de la Banque mondiale en faveur de Pékin. Ces accusations portent sur le rapport annuel Doing Business de l’année 2018.


L’année précédente, Pékin n’avait pas apprécié sa 78e place qui lui avait été attribuée.
Kristalina Georgieva aurait employé de grands moyens pour changer la donne en 2018. Selon les résultats de l’investigation menée par le cabinet d’avocats Wilmerhale et consultées par l’AFP, des “pressions, directes et indirectes” ont été exercées par de hauts responsables du bureau du président Jim Yong Kim, “vraisemblablement à sa demande” pour modifier le classement de la Chine. Suite à ces révélations, l’institution a annoncé mettre fin à la publication du Doing Business.


De son côté, Kristalina Georgieva s’est défendue en indiquant être "en désaccord" avec les conclusions de cette investigation, dont les auteurs ont interrogé plusieurs dizaines d'employés, actuels et anciens, et passé au crible 80 000 documents. Elle a dit travailler sur une "nouvelle approche pour évaluer le climat des affaires et des investissements".

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :