ALERTE COVID-19 : 02 nouveaux décès, 06 cas positifs enregistrés ce vendredi
international

En visite à Genève, le Premier ministre malien tente d'apaiser les tensions avec Paris

08/10/2021
En visite à Genève, le Premier ministre malien tente d


Après les échanges de propos tendus entre le Mali et la France, le Premier ministre, Choguel Maiga tente d’apaiser les tensions. En visite à Genève, il assure qu’il n’y a aucun sentiment anti-français au Mali. 

“Le Mali et la France constituent un vieux couple, a-t-il affirmé au micro de RFI. Il y a par moments des scènes de ménage, mais je ne crois pas que ça va aboutir au divorce”, a poursuivi Choguel Maiga, qui classe les propos d’Emmanuel Macron sur le Mali, “sur le coup de l’énervement” et “de perte de sang froid”. 

A la tribune des Nations unies lors de la 76e assemblée générale de l’ONU, le Premier ministre malien avait accusé la France “d’abandon", faisant référence à la diminution des forces françaises engagés dans la force Barkhane. 

Le président français, Emmanuel Macron, avait qualifié de “honte” ces accusations qui selon lui, “déshonore ce qui n’est même pas un gouvernement” issu de “deux coups d’Etat”. 

Bamako s’était aussi attisé les foudres de Paris concernant un possible rapprochement avec la société russe Wagner. 

Pour le Premier ministre Choguel Maiga, le Mali a le droit et même le devoir de se tourner vers d’autres partenaires pour sécuriser son territoire. “Nous n’avons pas honte de coopérer avec qui que ce soit pour assurer la sécurité de nos concitoyens”, a-t-il laissé entendre. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :