bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : La Tunisie Enregistre Son Premier Cas De Flurona
Santé

le laboratoire allemand BioNTech va produire des vaccins contre le Covid-19 au Rwanda et au Sénégal

27/10/2021
le laboratoire allemand BioNTech va produire des vaccins contre le Covid-19 au Rwanda et au Sénégal


Le continent africain est en retard dans la vaccination contre la Covid-19. A ce jour, seulement quinze pays africains ont atteint l’objectif de vacciner 10% de leur population. Pour combler ce gap, les initiatives ne manquent pas. C’est ainsi que le laboratoire allemand Pfizer BioNTech, considéré comme le leader de la production de vaccins contre le Covid-19, décide de se lancer sur le marché africain. Le laboratoire a signé hier mardi, des accords avec le Rwanda et l’Institut Pasteur de Dakar pour la fabrication de vaccins à ARN messager contre le Covid-19, mais aussi la malaria et la tuberculose. 

“C’est une grande responsabilité scientifique pour nous de pouvoir produire ces vaccins aux normes scientifiques de l’Europe”, déclare Aissata Tall Sall, ministre sénégalais des Affaires étrangères. Parce qu’il ne faudrait pas penser qu’il va y avoir deux catégories de vaccins: un vaccin produit en Europe pour les Européens, un autre vaccin, certainement inférieur, produit en Afrique pour les Africains”, poursuit-elle. 

L’objectif visé par le laboratoire allemand dans cette initiative est un transfert de compétences aux pays hôtes et la mise en place des lignes de productions de vaccins en Afrique et pour l’Afrique. “Ces vaccins seront produits essentiellement pour l’exportation dans les pays africains qui en ont besoin. Et effectivement il y a un gap en terme d’accès aux vaccins pour le Covid”, reconnaît le ministre rwandais de la santé, Daniel Ngamije.

La technologie qui va servir à fabriquer ce vaccin sera aussi utilisée pour la fabrication d’autres vaccins, notamment le vaccin contre la malaria, la tuberculose, en fonction des études qui sont en cours.  La construction des sites sera financée par BioNTech et la production gérée dans un premier temps par le laboratoire allemand et ses employés. Les pays hôtes devront, eux, prendre en charge le conditionnement des vaccins, selon RFI. Le coût du projet est évalué à plus de 100 millions d’euros. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :