bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : La Tunisie Enregistre Son Premier Cas De Flurona
international

Sommet virtuel : Biden et Jinping restent pragmatiques dans la prévention d’une escalade sur Taïwan

16/11/2021
Sommet virtuel : Biden et Jinping restent pragmatiques dans la prévention d’une escalade sur Taïwan


C’est par écrans interposés que les deux chefs des deux premières puissances du monde se sont parlé. Les deux amis de longues dates ont discuté des contentieux qui s’accumulent sans cesse entre leurs pays. Pendant l’entretien qui a duré 3 heures, le dirigeant chinois a exhorté son homologue américain à cesser de « jouer avec le feu » en multipliant les gestes de soutien à Taïpei, ces dernières semaines.

Il a exigé que l’Amérique réaffirme son soutien à la « politique d'une seule Chine » concernant Taïwan. Dans le dialogue qui s’installe, Joe Biden insiste sur la « responsabilité » des deux pays de prévenir un « conflit, qu’il soit intentionnel ou non ». Xi Jinping a rappelé que les deux pays ont l’obligation d’ « améliorer leur communication » allant dans le sens d’une « coopération gagnant-gagnant ».

De leur dialogue, les différences fondamentales demeurent et aucun résultat concret n’en est filtré. Il n’y a pas eu d’avancée notable concernant la question brûlante de Taïwan. Les deux dirigeants ont maintenu leurs positions antagonistes. Biden a mis en garde son adversaire contre toute tentative « unilatérale de changer le statu quo » dans le détroit. Xi Jinping rétorque par une menace à peine voilée : « si les séparatistes nous provoquent, nous forcent la main voire franchissent la ligne rouge ». Alors que le président américain avait déclaré publiquement le mois dernier que Washington prendrait la défense de l'ancienne Formose, en cas d'invasion chinoise. Tous les dossiers brûlants sont pourtant abordés du Taïwan au climat en passant par le commerce, l’Afghanistan, la Corée du Nord…

Mais pour beaucoup d’observateurs, c’est une belle rencontre qui a déjà ouvert un nouveau chapitre dans le bras de fer auquel les deux pays se sont engagés. « La rencontre est positive, et permet de stabiliser la relation, en limitant le risque d'un conflit militaire à court terme, à Taïwan ou en Mer de Chine. Mais les hautes tensions demeurent, et la compétition sans merci va se poursuivre dans la durée », juge Shi Yinhong, professeur à la Peking University.

Sur le front commercial, ce sommet va permettre un timide progrès dans la quête de stabilisation économique des deux pays partenaires. Dans l’avenir, il est possible que la Chine obtienne la levée de certaines taxes douanières imposées par Donald Trump. En échange, l’empire du milieu achètera beaucoup de produits agricoles, énergétiques et probablement d’avions Boeing afin de réduire le déficit commercial américain toujours croissant.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :