bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : La Tunisie Enregistre Son Premier Cas De Flurona
Environnement

Brésil : la déforestation en Amazonie enregistre une progression record

21/11/2021
Brésil : la déforestation en Amazonie enregistre une progression record


Le Brésil couvre à lui seul 60% de la superficie de l’Amazonie sur son territoire. En un an, la déforestation en Amazonie brésilienne a augmenté de près de 22%, dépassant les 13 000 Km2. Du mois d’août 2020 à juillet 2021, le déboisement s’est étendu dans la plus grande forêt du monde sur 13 235 Km2 jamais atteint depuis les 14 286 Km2 record de 2005-2006. Ces données publiées le jeudi 18 novembre 2021, par l'Institut national de recherche spatiale (INPE) du Brésil, sont issues du système de surveillance de la déforestation (PRODES en brésilien).

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Jair Bolsonaro, c'est la troisième année consécutive que la déforestation progresse drastiquement. Dès son accession au pouvoir en 2019, en partie par l’appui du puissant lobby de l'agrobusiness, le président Bolsonaro a vertement exprimé sa volonté d’ouvrir les terres protégées et les réserves indigènes à l'agriculture et à l'extraction minière. Et depuis, la déforestation de l'Amazonie brésilienne a atteint une moyenne annuelle d'environ 10 000 km2 - la superficie du Liban- contre quelque 6 500 km2 pendant la décennie précédente. De ce fait, lui-même (le président Bolsonaro) fait l'objet de critiques internationales pour avoir affaibli la surveillance du biome (écosystème) amazonien.

Selon le ministre brésilien de l’Environnement, Joaquim Leite, ces chiffres représentent «un défi pour nous et nous devrons être plus fermes face aux délits environnementaux », a-t-il exprimé lors d’une conférence de presse à Brasilia. Tout de même, il condamne la non actualisation de ces données en  disant qu’elles « ne reflètent pas exactement la réalité des derniers mois ». Or l’INPE a publié la semaine dernière que la déforestation en Amazonie brésilienne a atteint 877 km2. Un record inégalé pour ce mois de l’année depuis cinq ans.

À la COP 26 à Glasgow, le Brésil s’est engagé à avancer de deux ans (descendre de 2030 à 2028), la date limite pour éliminer la déforestation illégale sur son territoire.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :