ALERTE COVID-19 : Pas de festivités du Nouvel An à Rio de Janeiro cette année (Maire)
Santé

« Permettre à l’Institut Pasteur d’accroître sa capacité à produire toute une gamme de vaccins » (Antony Blinken)

22/11/2021
« Permettre à l’Institut Pasteur d’accroître sa capacité à produire toute une gamme de vaccins » (Antony Blinken)


En visite en Dakar, le secrétaire d’Etat américain s’est rendu à l’Institut Pasteur, le samedi 20 novembre. Antony Blinken a salué le travail remarquable de l’administrateur de l’Institut, M. Amadou Sall. « Aujourd’hui, l’institut fabrique des vaccins contre la fièvre jaune, mais l’objectif principal de notre partenariat et de notre investissement dans l’Institut Pasteur est de permettre à ces locaux et à d’autres de la région d’accroître considérablement leur capacité à produire toute une gamme de vaccins, en particulier contre la COVID-19 et d’autres pandémies potentielles », a déclaré M. Blinken.

Pour lui, le développement de ces capacités est nécessaire, voire crucial, pour renforcer la sécurité sanitaire et la future résilience à la pandémie, non seulement au Sénégal mais sur tout le continent. « L’Afrique importe actuellement 99 pour cent de ses vaccins. C’est aussi la région avec le taux le plus bas, comme nous l’avons entendu, de vaccination contre la COVID-19 dans le monde », a rappelé le secrétaire d’Etat américain. Ainsi, en augmentant la production de vaccins en Afrique, « nous en augmenterons la production globale, mais nous rendrons également plus facile, plus efficace et plus efficiente la distribution des vaccins » sur l’ensemble du continent. Et cela va tout simplement sauver des vies.

3,5 millions de dollars mobilisés pour renforcer l’Institut Pasteur de Dakar

Dans l’optique de soutenir et d’accroître la capacité à produire toute une gamme de vaccins, Antony Blinken a affirmé la Société de financement du développement international des États-Unis, ou DFC, s’est associée à des partenaires européens et sénégalais pour investir dans la transformation de l’Institut Pasteur en un pôle de fabrication de vaccins.

« Nous avons mobilisé 3,5 millions de dollars pour accroître la production de vaccins ici. Nous travaillons pour mobiliser davantage de financements de la part de partenaires privés et publics. Cette contribution s’inscrit dans le cadre d’un engagement de 16 millions de dollars pris avec des partenaires de l’Union européenne, de la Banque européenne d’investissement, de la France, de l’Allemagne, de la Société financière internationale et du Sénégal », a-t-il informé.

De son côté, le directeur de l’Institut Pasteur de Dakar a réitéré son ambition d’avoir un impact sur la pandémie de COVID-19 en produisant « un vaccin contre la COVID en Afrique pour l’Afrique avant la fin de cette pandémie ». Il a également évoqué la nécessité de disposer de capacités importantes dans la perspective de futures pandémies, de futures épidémies et aussi pour la vaccination de routine.

« Nous entendons vraiment nouer un partenariat avec des entreprises dans l’espace de préparation aux pandémies aux États-Unis et ailleurs, et nous souhaitons mettre en place une capacité de culture cellulaire et d’ARN messager pour de nombreux vaccins importants pour nous, l’objectif final étant de favoriser l’autonomie vaccinale de l’Afrique dans le cadre d’une collaboration au niveau régional – un objectif sur lequel travaille l’Union africaine », a ajouté M Sall

Nous acceptons avec plaisir le soutien du gouvernement américain dans le cadre de cette mission. Alors que les États-Unis mettent en place une capacité de plus d’un milliard de doses en vue d’une future pandémie, l’IPD se tient prêt à vraiment finir une partie de ces doses pour l’Afrique. Et la nouvelle technologie de production et de finition dont nous disposons permet également une production et une distribution rapides et transformera la réponse à la pandémie maintenant et à l’avenir tout en ayant un impact sur la pandémie. L’IPD est à la recherche d’opportunités de partenariat pour obtenir la technologie et le vaccin, ainsi qu’à des fins de financement.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :