ALERTE COVID-19 : Pas de festivités du Nouvel An à Rio de Janeiro cette année (Maire)
international

Plainte contre Guillaume Soro à Paris : la juge d’instruction relance l’affaire

25/11/2021
Plainte contre Guillaume Soro à Paris : la juge d’instruction relance l’affaire


Sabine Khéris, juge d'instruction en charge du dossier de la plainte de Michel Gbagbo contre Guillaume Soro veut écouter ce dernier. Les faits remontent en 2012. Le fils de l’ex-président de la République ivoirienne avait accusé l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro d’« enlèvement, séquestration, et traitement dégradant et inhumain ».

À l’époque des faits Guillaume Soro était premier ministre du président Alassane Ouattara. Après, il a été président de l’Assemblée nationale avant de tomber en disgrâce. L’homme s’est exilé en France où il mène ses activités.

Sur son compte twitter, Guillaume Soro insinue un acharnement politique « Pourquoi mon petit doigt me dit qu’il y a une fumée politique et une collusion entre Abidjan et Paris dans ce traquenard judiciaire ? »

En son temps, son avocat, Maître Rodrigue Dadié avait déclaré déplorable qu’on soit « arrivé à un mandat d'amener ». Et d’ajouter : « Je pense que la défense du président de l'Assemblée nationale devrait mieux organiser les choses pour maintenir la respectabilité de l'Assemblée nationale ».

Selon les avocats de M. Soro, « les faits dénoncés par Michel Gbagbo sont contestés, mais, surtout, cette procédure s’inscrit en violation des règles de droit international coutumier, en particulier l’immunité de juridiction dont bénéficient les organes et représentations légaux de l’Etat pour les actes réalisées dans leurs fonctions ». 

Dans leur réaction, l'un des avocats de Michel Gbagbo, Me Habiba Touré rapporté par Rfi a répliqué : « libres à eux de communiquer comme ils veulent », mais « de notre côté, on entend aller jusqu'au bout », a-t-elle poursuivi, en assurant « les arguments évoqués sont hors sujet en ce qui nous concerne ».

Aujourd’hui député à l’Assemblée nationale, Michel Gbagbo, arrêté le 11 avril 2011 avec son père, avait porté plainte à Paris alors qu’il était en détention.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :