ALERTE : Trois nouveaux bateaux chargés de céréales ont quitté l’Ukraine
Environnement

« Il est injuste que les personnes qui contribuent si peu au changement climatique en fassent les frais » (Idriss Elba)

27/11/2021
« Il est injuste que les personnes qui contribuent si peu au changement climatique en fassent les frais » (Idriss Elba)


Les ambassadeurs de bonne volonté du Fonds international de développement agricole (FIDA), Idris et Sabrina Elba, ont participé à la COP26 pour veiller à ce que les agriculteurs africains ne soient pas laissés de côté dans le débat sur la crise climatique et pour promouvoir plus d’investissements en faveur des petits exploitants et producteurs agricoles afin qu'ils puissent s'adapter aux changements climatiques.

« En plus de garder les combustibles fossiles dans le sol, nous devons également réparer nos systèmes alimentaires. Parce que si nous ne réglons pas la façon dont nous cultivons notre nourriture et si nous ne valorisons pas les personnes qui mettent de la nourriture sur nos tables - les gardiens de cette terre - nous ne survivrons pas. C'est aussi simple que ça », a déclaré Sabrina Elba, épouse de l’acteur britannique Idriss Elba.

Le président du FIDA a déclaré aux journalistes participant à une conférence de presse que s'il est important d'investir dans les efforts visant à atténuer le changement climatique, les petits agriculteurs sont en première ligne et subissent des impacts immédiats. « Lorsque nous parlons de changement climatique, les premiers à en payer le prix sont les petits producteurs », a déclaré le président Houngbo. 

« Il est profondément injuste que les personnes qui contribuent si peu au changement climatique en fassent les frais », a déclaré Idris Elba lors de la conférence de presse. « Le changement climatique commence déjà à affecter les approvisionnements alimentaires mondiaux et cela va être un problème pour nous tous », a ajouté l’acteur, scénariste et producteur britannique.

Après la conférence de presse, Vanessa Nakate - une militante ougandaise pour la justice climatique, et Conservation International, les Elbas ont rencontré des représentants du gouvernement et des Nations Unies et ont pris la parole lors de la plénière sur l'agriculture durable.

Leur travail fait partie d'une campagne plus large visant à faire la lumière sur le travail du FIDA en matière de développement rural et en particulier le programme phare d'  adaptation renforcée pour l'agriculture paysanne  (ASAP+) - qui est un mécanisme de financement à 100 % climatique. Selon le FIDA, ASAP+ est censé être le plus grand fonds dédié à l'acheminement du financement climatique vers les petits producteurs.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :