ALERTE : Guerre en Ukraine : McDonald's annonce se retirer de la Russie
culture

L’Unesco a inscrit la rumba congolaise au patrimoine immatériel de l’humanité

15/12/2021
L’Unesco a inscrit la rumba congolaise au patrimoine immatériel de l’humanité


Le dossier avait été porté à l'Unesco par Les deux Congo, Brazzaville et Kinshasa, avaient unanimement porté le dossier à l’Unesco. Cette musique née, selon les spécialistes, dans l'ancien royaume Kongo, cinq ans après la rumba cubaine, la rumba congolaise vient aussi de connaître son sacre. La rumba, genre musical pratiqué depuis les années 30, a été inscrite mardi 14 décembre 2021 au Patrimoine immatériel de l'humanité. Selon Audrey Azoulay, directrice générale de l’Unesco, «C’est un moment historique quand on connaît l’histoire de cette musique».

À Brazzaville, c’est la ferveur. « C’est un cadeau. Mais, quel cadeau ! Un immense cadeau ! », se réjouit Jean-Claude Faignond, le gérant de l’Espace Faignond, le tout premier bar dancing de Brazzaville où fût créé en 1959 le groupe les Bantous de la capitale, premier orchestre congolais.

C’est aussi la joie accompagnée d’un sentiment de gratitude à Kinshasa. Pour Manda Tchebwa, célèbre chroniqueur et écrivain, cette inscription est une consécration des précurseurs de cette musique. Le mot « rumba » a été utilisé pour la première fois en 1936 dans la chanson Marinella de Tino Rossi, a-t-il poursuivi.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :