ALERTE : États-Unis : Joe Biden se rendra mardi à Buffalo après une tuerie « raciste » qui a fait dix morts
culture

L’artiste peintre Kalidou Kassé inaugure le Centre international d’art contemporain et des cultures (CIAC)

29/12/2021
L’artiste peintre Kalidou Kassé inaugure le Centre international d’art contemporain et des cultures (CIAC)


L’artiste peintre sénégalais de renommée internationale, Kalidou Kassé a dévoilé son nouveau joyau. Après plus de 40 ans de carrière et pratique artistique, celui qu’on surnomme le « pinceau du Sahel » a procédé, mardi 28 décembre 2021, à l’inauguration et au lancement officiel du Centre international d’art contemporain et des cultures (CIAC). Une cérémonie riche en couleur, présidée par le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, en présence des acteurs culturels d’ici et d’ailleurs.

D’une Ecole nationale et sénégalaise « TAGGAT Ecole d’Art Visuel », Kalidou Kassé passe ainsi d’une gamme à une autre non seulement en termes de volume d’activités mais aussi en termes d’hauteur dans les angles d’approches. Car, le CIAC se veut ouvert à toutes les formes d’expressions artistiques. « De la formation-encadrement, transmission-partage, le CIAC, en plus de consolider l’Enseignement et les Apprentissages dans le domaine des Arts Visuels dont notamment les Arts plastiques, l’Encadrement des œuvres d’art, le CIAC s’ouvre aussi à la culture et aux expressions culturelles éminemment africaines », a expliqué M. Kassé.

L’homme, à l’origine de la première galerie privée du Sénégal « les Artistes Réunis » en 1993, reste donc fidèle à son attachement à l’histoire et la culture africaine. « C’est ainsi que seront enseignés et formés au CIAC, au maniement et à la connaissance des instruments africains de musique que sont : le Balafon, la Flute, la Kora, le Khalam et le Riti », a dit Kassé.

Outre les formations sur les métiers de l’art contemporain et la formation-apprentissage sur les instruments africains de musique, la particularité du CIAC est, qu’il s’inscrit « dans le temps du monde, dans le temps de son monde, à travers notre Département de Formation ‘’Métiers de l’Audiovisuel’’, comme Cadreur-Cameraman, Preneur et Monteur d’image et de son, Éclairagiste et Infographe », a fait savoir l’artiste.

Kalidou Kassé, un artiste doublé d’un entrepreneur culturel

La cérémonie est fort de symboles, car selon le ministre de la Culture Abdoulaye Diop, elle consacre un artiste doublé d’un entrepreneur culturel mais aussi l’engagement de l’Etat toujours préoccupé à soutenir les artistes les plus talentueux « pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle tels de vrais ambassadeurs de l’excellence nationale ». Quant au ‘peintre du Sahel’, le ministre dira qu’il (Kalidou Kassé) évoque par ses œuvres l’univers paisible et romantique des sociétés africaines du Sahel. « Le Style unique de Kalidou Kassé au personnage et aux couleurs vives, décrit un monde poétique et enchanteur peint avec le souci constant pour les formes, les détails et les couleurs. A travers sa vie et son œuvre il a subitement harmonisé l’art occidental avec l’esthétique africaine », dit Abdoulaye Diop.

Selon lui, l’initiative d’ouvrir à Dakar un Centre international d’art contemporain et des cultures entre en droite ligne des préoccupations des autorités. Le ministre a par ailleurs annoncé un partenariat public-privé pour un accompagnement financier annuel à déterminer.

Pour sa part, le Pr Ousmane Sène, président du West african research center   (Warc), a reconnu les qualités intrinsèques de Kalidou Kassé. « Je ferai tout mon possible pour collaborer avec lui et que l’information sur l’existence de ce Centre (CIAC) soit portée aux quatre coins du monde et en particulier en Amérique du nord puisque c’est là où je suis le plus à l’aise », a assuré Pr Sène.

A noter qu’une exposition est déjà en cours au CIAC, pour un mois - du 28 décembre au 28 janvier 2022-. Plusieurs artistes peintres de talent y présentent leurs œuvres. C’est le cas des artistes invités d’honneur en provenance de Nice en France : Rachel Saturnin avec ses œuvres réalisées grâce à la technique du mixte acrylique et Mathieu Josset, un passionné d’Afrique. Ses œuvres sont réalisées avec du tissu (Mixte tissus pliés et pinces, bazin, madras, plexiglas…) Les artistes sénégalais ne sont pas en reste, à l’image de Coly Faye avec ses œuvres peinture sur toile, ou encore Kiné Aw (Mixte su toile), Awa Ndiaye (Acrylique sur toile), Joe Soguy Diop (Acrylique sur toile), Ndoye Dout’s (Collage + pastel et Acrylique sur toile), Ismaila Weber (Mixte) entre autres.

 

 

 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :