bannière
bannière
ALERTE COVID-19 : La Tunisie Enregistre Son Premier Cas De Flurona
international

Patrick Achi détaille les principales orientations de l’action gouvernementale pour 2022

07/01/2022
Patrick Achi détaille les principales orientations de l’action gouvernementale pour 2022


Après l’annonce des principales orientations de l’action gouvernementale pour l’année 2022 par le président Alassane Ouattara lors de son discours du 31 décembre, le premier ministre Patrick Achi les a détaillées, mercredi 05 janvier en Conseil des ministres. Celles-ci tournent autour de trois priorités majeures notamment la transformation de l'économie d’abord, l’emploi des jeunes ensuite, et enfin la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption. 

Selon le premier ministre, il s’agira en 2022 d’accélérer tous les projets de réforme et de modernisation en cours. « Au premier chef desquels ceux concernant la modernisation de notre agriculture, mais aussi le développement de nos infrastructures économiques structurantes, en vue de toujours améliorer la compétitivité de notre économie comme la qualité des services délivrés aux usagers », a-t-il déclaré.

Les efforts du gouvernement porteront également sur le développement des infrastructures industrielles, notamment les zones industrielles d’Abidjan et celles jouxtant les grandes villes de l’intérieur du pays, « souvent dédiées aux secteurs de la transformation de nos matières premières, mais également les zones économiques spéciales et les zones économiques portuaires ».

Pour soutenir la transformation des matières premières agricoles et minières au plus près des zones de production, le premier ministre a annoncé que le gouvernement veillera à mettre en place un « écosystème adapté » et des systèmes publics d’amorçage du secteur privé, « pour mieux favoriser une dynamique économique locale, créatrice d’emplois pour les jeunes comme pour les femmes ».

Soutien aux PME et emploi des jeunes

Le gouvernement entreprendra aussi des réformes aux plans institutionnel, financier et opérationnel en vue de promouvoir et soutenir les PME nationales, via le programme dit des « champions nationaux », ainsi que des chaines de valeurs entières, parmi la dizaine de secteurs stratégiques identifiés pour le renforcement de notre économie et de ses capacités exportatrices, a fait savoir Patrick Achi. Parallèlement, ajoute-t-il, l’action du Gouvernement tendra à renforcer les bases structurelles des activités de production alimentaire, notamment le riz, le maïs, le soja, la banane plantain, les cultures maraichères, les produits d’élevage.

Concernant la deuxième priorité (l’emploi des jeunes), elle sera, selon le premier ministre, « une préoccupation constante de ce gouvernement tant elle incarne la bataille la plus stratégique, la plus essentielle au regard de l’intensité de notre croissance démographique, du défi de l’inclusion de nos jeunes vers l’emploi et une vie décente, et donc in fine du caractère durable de notre stabilité nationale comme de notre prospérité commune ». L’enjeu de la massification des emplois stables est indissociable de nos efforts pour le développement du secteur privé, et en particulier des PME ivoiriennes.

En matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption qui constitue la troisième priorité de l’Etat ivoirien, le chef du gouvernement dit avoir bien noté la clarté et l’exigence de l’ambition du président Ouattara. A ce propos, Patrick Achi a soutenu que l’exemplarité et la redevabilité seront plus que jamais au cœur de l’action administrative. « Les contrôles et audits seront amplifiés, leurs conclusions mises en œuvre », a-t-il insisté ajoutant que la digitalisation de l’administration sera accélérée, pour faciliter et rendre plus efficients les services aux citoyens et accroitre les revenus de l’État.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :