ALERTE : États-Unis : Joe Biden se rendra mardi à Buffalo après une tuerie « raciste » qui a fait dix morts
international

Ce Qu’il Faut Retenir Du Discours Du Président Macron Au Parlement De l’UE

20/01/2022
Ce Qu’il Faut Retenir Du Discours Du Président Macron Au Parlement De l’UE


Le président français Emmanuel Macron était face aux députés du parlement européen mercredi 19 janvier à Strasbourg pour présenter ses projets pour la présidence tournante de l'Union européenne. Dans un discours de 20 minutes suivi d’une séance de questions réponses l’actuel président du conseil de l’UE a soutenu les grands axes de ce qui sera sa priorité au cours de ce mandat qu’il  a débuté depuis le 1 janvier 2022.   

C’est plutôt un président convaincu et fervent partisan de la cause européenne qui s’était présenté aux eurodéputés pour le traditionnel discours de lancement du mandat de la présidence tournante de l’UE. Dans son discours, le président Macron a exprimé le vœu de réformer la charte des droits fondamentaux, d’établir une nouvelle alliance entre l’UE et l’Afrique, de penser l’avenir des Balkans et de revoir la relation européenne avec la Russie et le Royaume-Uni.

Pour ce qui est de la charte des droits fondamentaux, le président Emmanuel Macron a déclaré qu’il faut revoir ladite charte et insérer le droit à l’avortement et la protection de l’environnement. Il faut "actualiser cette Charte pour être plus explicite sur la reconnaissance du droit à l'avortement ou sur la protection de l'environnement", a-t-il estimé. "Nous serons au rendez-vous du combat pour la démocratie libérale (...) pour l'État de droit", a déclaré le président Macron à Strasbourg en soulignant qu'il souhaitait que "l'on consolide nos valeurs d'Européens, qui font notre unité, notre fierté et notre force".

L’UE et L’Afrique

Le président du conseil de l’UE a aussi annoncé pour février l’organisation d’un sommet avec les Etats africain dans le but de redéfinir le partenariat entre l’Europe et l’Afrique. Cette nouvelle alliance voulue ira dans le sens des investissements, de la santé ou de la sécurité.

Relation avec les Balkans

Pour les six mois de sa présidence du Conseil de l'Union européenne, le président Emmanuel Macron a aussi affirmé que l'UE avait vocation à repenser ses relations avec les pays des Balkans occidentaux, qu’elle devait leur redonner des perspectives sincères d'adhésion. "L'Europe ne peut pas se détourner plus longtemps des Balkans occidentaux", a-t-il déclaré, en ajoutant que l'UE avait "aujourd'hui vocation à (...) savoir repenser notre relation avec (ces) pays (...) et leur donner de manière plus claire, lisible, volontariste, des perspectives sincères d'adhésion".

L’UE et la Russie

Parlant de la relation entre l’Union Européenne et la Russie, le président Macron a indiqué qu’il faut revoir la nature de ladite relation et établir un nouvel ordre. "Ces prochaines semaines doivent nous conduire à faire aboutir une proposition européenne bâtissant un nouvel ordre de sécurité et de stabilité. Nous devons le construire entre Européens, puis le partager avec nos alliés dans le cadre de l'Otan, puis ensuite le proposer à la négociation à la Russie", a déclaré le Président. Poursuivant, le président français a affirmé que "La sécurité de notre continent nécessite un réarmement stratégique de notre Europe comme puissance de paix et d'équilibre, en particulier dans le dialogue avec la Russie". Le dialogue avec la Russie, "je le défends depuis plusieurs années, il n'est pas une option", a-t-il martelé, faisant allusion à la tension entre la Russie et l'Occident.

L’UE et le Royaume-Uni

Emmanuel Macron a par ailleurs soutenu que "l'Europe et le Royaume-Uni doivent retrouver le chemin de la confiance". "Soyons fermes et clairs pour que les engagements soient tenus, c'est la condition pour pouvoir rester amis", a dit le président français. 

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :