ALERTE : États-Unis : Joe Biden se rendra mardi à Buffalo après une tuerie « raciste » qui a fait dix morts
Santé

Afrique subsaharienne : la charge du cancer devrait presque doubler dans les 20 prochaines années (CIRC)  

12/05/2022
Afrique subsaharienne : la charge du cancer devrait presque doubler dans les 20 prochaines années (CIRC)  


Un nouvel article de recherche rédigé par des scientifiques du Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC), publié dans la revue scientifique médicale The Lancet Oncology démontre que cancer est un problème de santé publique majeur en Afrique subsaharienne, qui touche une grande partie du milliard d'habitants dans le continent.

« La maladie figure parmi les trois principales causes de décès prématuré (c'est-à-dire à l'âge de 30 à 69 ans) dans presque tous les pays constitutifs et est responsable d'un décès prématuré sur sept dans l'ensemble et d'un décès sur quatre dû à des maladies non transmissibles », a fait valoir le CIRC dans un communiqué. L’étude a fait état de la charge du cancer en Afrique subsaharienne à l'aide d'estimations de l'incidence et de la mortalité nationales par cancer provenant de la base de données GLOBOCAN 2020 du CIRC.

Elle a aussi signalé que « même si les taux d'incidence du cancer restent inchangés, la charge du cancer devrait presque doubler en Afrique subsaharienne au cours des 20 prochaines années en raison de la croissance et du vieillissement de la population, pour atteindre 1,5 million de nouveaux cas et 1 million de décès d'ici 2040 ».

Caractéristiques des cancers en Afrique subsaharienne

Le nouveau rapport du CIRC donne une vue d'ensemble de la charge du cancer en termes de nombre et de caractéristiques des cancers dans la région. Il fait état d’un total estimé de 801.392 nouveaux cas de cancer et de 520.158 de décès par cancer en Afrique subsaharienne en 2020. Le cancer du sein féminin (129.400 cas) et le cancer du col de l'utérus (110.300 cas) sont responsables de 3 cancers sur 10 diagnostiqués chez les deux sexes.

Chez les femmes, les types de cancer les plus courants sont le cancer du sein (qui occupait la première place dans 28 pays) et le cancer du col de l'utérus (dans 19 pays). Alors que chez les hommes, le type de cancer le plus fréquent était le cancer de la prostate (77.300 cas), suivi du cancer du foie (24 700 cas) et du cancer colorectal (23.400 cas). Le cancer de la prostate est le principal cancer incident chez l'homme dans 40 pays d'Afrique subsaharienne.

Le document révèle que le risque pour une femme d'Afrique subsaharienne de développer un cancer à l'âge de 75 ans est de 14,1%, avec le cancer du sein (4,1%) et le cancer du col de l'utérus (3,5%) qui à eux deux sont responsables de la moitié de ce risque. Pour les hommes, l'incidence cumulée correspondante à l'âge de 75 ans est plus faible (12,2%), avec le cancer de la prostate qui est responsable d'un tiers de ce risque (4,2%).

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :