ALERTE : L’Otan lance la ratification pour les adhésions de la Suède et de la Finlande
international

Le Mali se retire du G5 Sahel 

16/05/2022
Le Mali se retire du G5 Sahel 


Le divorce est consommé. Le Mali claque la porte du G5 Sahel. La junte au pouvoir  a annoncé dimanche soir le retrait du Mali du G5 Sahel et de sa force militaire antidjihadiste (la force conjointe) pour protester contre le refus qui lui est opposé d'assurer la présidence de cette organisation régionale formée avec la Mauritanie, le Tchad, le Burkina et le Niger, dans un communiqué.

Le départ du Mali du G5 Sahel résulte comme l'indiquent les autorités de la junte de l’opposition d’un État membre à l’exercice de la présidence par Bamako. Toujours dans le communiqué, le pouvoir malien rappelle qu’une conférence des chefs d'États du G5 Sahel prévue en février 2022 à Bamako devait «consacrer le début de la présidence malienne du G5» mais « près d'un trimestre après le terme indiqué» cette réunion «ne s'est toujours pas tenue»,

Selon la junte  au pouvoir , « l’opposition de certains Etats du G5 Sahel à la présidence du Mali est liée aux manœuvres d’un Etat extra-régional visant désespérément à isoler le Mali ». 

Depuis le 9 janvier 2022, le Mali est frappé par des sanctions économiques (embargo) imposées par la CEDEAO. A cela s’ajoute la détérioration de ses relations diplomatiques avec la France.

 
 
copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :