ALERTE : L’Otan lance la ratification pour les adhésions de la Suède et de la Finlande
culture

Alioune Diagne, un destin d’artiste

22/06/2022
Alioune Diagne, un destin d’artiste


Il n’aurait jamais pu réaliser son rêve si ça n’avait été grâce à l’intervention de son beau-père auprès d’une mère catégorique durant son adolescence. Alioune Diagne est aujourd’hui un des artistes les plus en vue de sa génération.

Alioune aurait pu passer à côté de son travail de rêve s’il avait écouté son entourage ; mais le jeune homme savait ce qu’il voulait. Son enfance n’aura pas été de tout repos pour le petit garçon de 12 ans qui aimait dessiner. Il fera face au refus de sa mère de le laisser poursuivre son art et aux multiples « tu n’y arriveras pas » mais ne baissera pas les bras pour autant.

Son installation en Off de la Biennale de Dakkar est une œuvre immersive qui nous plonge dans le Sénégal des siècles passés. « Ëttu Kër » ou « cour intérieure » en français, est un espace dans lequel on retrouve une cour intérieure inspirée des anciennes habitations sénégalaises.

Une cour entourée de crintins faisant office de clôture dans laquelle le sable recouvre tout l’espace et les ustensiles tels que le canari, l’espace cuisine au feu de bois, la présence du fil à linge ainsi que de la natte présente dans le centre de la cour redonnent tout le sens à son exposition.

Cette représentation met au centre cette place que représentait la cour intérieure des maisons. Un lieu de rencontre, de dialogue, de fraternité et de convivialité des membres de la famille.

Pour M. Diagne, il est essentiel de se rappeler de ce passé qui est d’une importance capitale. Pour cette exposition, il s’est inspiré de photos d'archives datées de la fin du XIXe et du débuut du XXe siècle . Des portraits d’enfants de femmes et de familles sénégalaises qu’il a accrochés à la paille de la « cour intérieure ».

Sa méthode, un style particulier alliant émotions et figures qu’il a appelée « Figuro-Abstro ». Un mouvement qu’il a créé en 2013 pour sortir des cadres de la démarche  artistique parfois trop stricte. Ce style fera décoller son travail et le fera connaître à un plus large public.

Le style de Alioune Diagne mêle le figuratif et l’abstrait. Il fait ainsi de l’art à sa propre façon et avec ses propres codes. Il déplore le non-accès  à la culture dans les régions du Sénégal qui lui ont fait défaut durant sa jeunesse à Kaffrine.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :