ALERTE : L’Otan lance la ratification pour les adhésions de la Suède et de la Finlande
international

Restitution de la dépouille de Lumumba, la RDC doit exiger plus

22/06/2022
Restitution de la dépouille de Lumumba, la RDC doit exiger plus


Soixante ans après l’assassinat de Patrice Lumumba, sa famille et la RDC vont pouvoir faire le deuil de ce digne fils africain. L’émotion est vive sur le visage des témoins oculaires de la cérémonie de restitution de la dépouille du martyr de l’indépendance de la République Démocratique du Congo. Ce lundi 20 juin 2022, Bruxelles aura été le point de départ d’une action de vérité et de justice.

Il est vrai que cette restitution est un ouf de soulagement pour la famille du héros national de la RDC qui est restée soixante ans sans faire le deuil. Car il faut le rappeler, non seulement le leader a été assassiné. Pas de dépouille, pas de sépulture encore moins de recueillements. Toute chose qui rend la douleur de disparition, non, d’assassinat plus atroce et vive.

Pour sa progéniture, sa descendance et tous ceux qui se réclament de son idéologie, cette restitution quoique symbolique est la première étape de l’aboutissement d’une lutte acharnée de rétablissement de la vérité autour de son assassinat.

Pour une dignité retrouvée du peuple congolais et par ricochet, de toute l’Afrique, le devoir de vérité et la justice s’imposent comme un passage obligé dans le processus de réconcilions avec la Belgique, ex puissance coloniale. Il faut avouer que l’État congolais ne s’est jamais montré suffisamment conséquent dans la quête de la justice pour Lumumba.

Il est un secret de polichinelle que les commanditaires et les exécutants de ce crime soient connus de tous. Dans ce dossier la justice fait prévaloir de faux fuyant, qui jette le discrédit sur la façon dont les crimes d’État sont traités. L’État congolais doit se montrer digne et ferme face à la communauté internationale dans la réclamation de justice.

La récente visite du roi des Belges a ravivé les passions et alimenté la polémique non seulement sur l’assassinat de Lumumba, mais aussi sur l’état de déchirement dans lequel se trouve la RDC.

Annoncé il y a quelques jours, Philippe, le roi des Belges a foulé le sol congolais ce mardi 7 juin 2022. C’est une visite historique qui intervient dans un contexte où les pays se résolvent à tourner les douloureuses pages de l’histoire coloniale de la République Démocratique du Congo. 

Il y a deux ans, le roi a exprimé ses profonds regrets pour les violences qui ont caractérisé l’occupation belge du Congo pendant la colonisation. Cela était un pas décisif dans la réparation des préjudices subis par le peuple congolais pendant cette période. Intronisé roi en 2013, le roi Philippe a été le souverain belge qui a préféré regarder l’histoire de son pays en face plus tôt que de pratiquer la politique de l’autruche comme le font, le plus souvent, certains dirigeants vis-à-vis de l’histoire de leurs États. Mais éprouver des « regrets » est insuffisant. Il faut plus d’actions de justice et résipiscence.

La dernière visite d’un souverain belge remonte à 2010 avec le roi Albert qui avait d’ailleurs suspendu la coopération belge avec le Congo, le président d’alors Joseph Kabila étant soupçonné de s’accrocher au pouvoir. Cette visite intervient donc dans un contexte de réchauffement des liens diplomatiques sous l’initiative du président congolais Félix Tshisekedi même si le roi Philippe avait toujours manifesté son envie de venir au Congo.

La démarche du roi Philippe réjouit beaucoup de citoyens de l’ancienne colonie Belge. Ceux-là, nostalgiques de la période coloniale regrettent le départ des maîtres (le colon blanc). Pour eux, le roi est attendu comme un sauveur pouvant mettre fin à la vie précaire dans laquelle sont plongés des millions de congolais depuis l’indépendance du pays acquise le 30 juin 1960. Le ver est dans le fruit. Selon l’agenda, le roi ira dans la province du Katanga où sont concentrées des ressources minières importantes et c’est justement dans cette province que Lumumba fut assassiné. 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :