ALERTE : Trois nouveaux bateaux chargés de céréales ont quitté l’Ukraine
Le coin santé

La méningite, une maladie qui handicape le cerveau

27/07/2022
La méningite, une maladie qui handicape le cerveau


Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la méningite cause chaque année près de 250 mille morts, notamment en Afrique subsaharienne. La dernière flambée épidémique en République démocratique du Congo a touché au moins 261 personnes et causé 129 décès selon l’OMS. L’organisation veut ainsi éliminer la maladie d’ici 2030 en s’appuyant sur le déploiement de vaccins.

Qu’est-ce qu’une méningite ?

Une méningite est une inflammation des méninges, les membranes qui protègent le cerveau et la moelle épinière. Souvent, cette inflammation est causée par un virus ou une bactérie. Les méningites bactériennes sont les plus dangereuses et peuvent s’aggraver rapidement. Dans de très rares cas, la maladie est due à certains types de cancers, une maladie inflammatoire ou une infection provenant d’un champignon ou d’une allergie à certains types de médicaments.

Qui sont les personnes à risque ?

Tout le monde peut contracter une méningite. Toutefois les personnes à risque sont les bébés de moins de deux ans, les adolescents et les jeunes adultes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Les facteurs de risques sont multiples. Les bactéries se transmettent par des particules de salives présentes dans l’air ou par contact direct avec l’échange de salive par des baisers, de verre, de nourriture, de cigarette…

Quels sont les symptômes ?

Une fièvre, une sensibilité à la lumière, des maux de tête, une raideur à la nuque, des nausées et vomissements peuvent être des symptômes de la méningite. Ceux-ci sont peuvent ne pas être tous présents en même temps. Chez les personnes âgées, celles présentant des troubles psychiques et celles addictives à l’alcool, les symptômes de la maladie peuvent être difficiles à identifier. Chez le nourrisson, les symptômes de méningite sont souvent des pleurs incessants, de l’irritabilité et une somnolence alternante.

Quelles sont les complications d’une méningite ?

Souvent en cas d’une méningite virale, la maladie évolue en une dizaine de jours. Par contre, la méningite bactérienne doit être traitée le plus rapidement possible sinon les complications peuvent être une confusion mentale, une crise d’épilepsie voire un coma.

Comment se traite la méningite ?

La méningite virale se traite avec du repos et la prise de médicaments contre la fièvre et la douleur. Quant à la méningite due à une bactérie, un traitement antibiotique est administré en perfusion pour une durée de 10 à 21 jours selon la bactérie et l’évolution de l’état du patient.

Comment se prévenir de la maladie ?

Le vaccin est un bon moyen de prévention contre cette maladie. Le vaccin composé de polysaccharides (des glucides formés de plusieurs sucres simples) issus des bactéries combine les polysaccharides bactériens à des protéines porteuses. Cette technique permet une réponse immunitaire plus forte et plus durable chez les jeunes enfants. Un mode de vie sain est recommandé afin de ne pas affaiblir le système immunitaire.

 

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :