Du 06 au 10 octobre se tiendra la 18e édition du Festival Image et vie

Du 06 au 10 octobre se tiendra la 18e édition du Festival Image et vie


La sélection définitive des films pour la 18ème édition du Festival de cinéma Image et Vie comprend beaucoup d’inédits ainsi que des films déjà célébrés voire primés ailleurs, pour la competition 2018. Les longs métrages retenus sont hors-competition. Les courts métrages Aya de la Tunisienne Moufida Fedhila (Tanit d’Or 2017, aux JCC de Tunis) et Fallou du Sénégalais Alassane Sy (nominé au Tanit du court métrage 2017) abordent la montée de l’extrémisme religieux dans les sociétés africains avec sa propension à vouloir s’étendre et soumettre (voire tuer) les individus hors de sa sphère. Si la voie pour résister à ces tentatives d’affaissement de la personnalité diffère dans les deux films (le premier plus drôlatique et le second dramatique), la réponse est identique : par un cœur conscient (une raison doublée d’émotion), comme l’analyser déjà Bruno Bettelheim en étudiant le système nazi de coercition.
 
De résilience après la tentative de destruction, il en est aussi question dans Thiaroye-sur-Garonne, programme artistique organisé par l’association Migrations Culturelles aquitaine afriques (MC2a, Bordeaux) en partenariat avec le festival Image et Vie, avec des partenaires tels Bordeaux Métropole, Région Nouvelle Aquitaine, Institut français (Paris et Dakar), Consulat Général du Sénégal à Bordeaux, Union des Travailleurs Sénégalais en France, Communes de Cenon et Lormont, RAHMI, LAM, IDAF, Mémoire de Bordeaux, Quinzaine de l’égalité, Musée des Forces Armées du Sénégal et Vanuit het Zuiden.
Une Résidence de création a lieu jusqu’au 11 octobre, dans le cadre du festival Image et Vie avec la participation de Rouge (artiste plasticienne, elle travaille surtout dans l’espace urbain) qui fera une grande fresque sur le mur de monsieur Bachir Bâ et monsieur Amadou Tidiane « Grand Tij » Guèye, au quartier Zone B (elle a convié des graffeurs dakarois et elle implique des enfants du Centre Socioculturel de la commune Fann Point E Amitié dirigé par Mr Cheikh Tidiane Guèye), de Luka Merlet (il pratique le collage, du documentaire, des installations et il propose à Dakar un abécédaire autour de l’épopée des Tirailleurs) et de Thierno I. Dia (il tourne et montre Gorée, Mémoires de l’esclavage, un court métrage documentaire), ainsi que Guy Lenoir, directeur artistique et Catherine Tétard, administratrice.

La première guerre de 14-18 s’est terminée il y a 100 ans et les Tirailleurs (anciens combattants des colonies africaines) y ont joué un rôle essentiel à l’instar de la guerre de 39-45 (outre les spahis, goumiers et dissidents antillais). Le film angulaire Camp de Thiaroye, de Sembène Ousmane et Thierno F. Sow (Sénégal / Algérie / Tunisie, 1988, fiction) est programmé à Thiaroye, en plein air, dimanche 07 octobre. Le lendemain lundi 08, à Goodrade (VDN, Dakar) les protagonistes de Thiaroye-sur-Garonne participent au forum intitulé « Dialogues entre Art et Histoire », entre 9h et 13h, avec Martin Mourre, historien, Gaëlle Le Roy, réalisatrice, et d’autres invités. Les débats seront modérés par Mansour Kébé, documentariste et documentaliste dont le rôle est déterminé pour une bonne partie des films et thèses sur le massacre des anciens combattants sénégalais (venant de plusieurs pays comme Guinée, Haute-Volta, …) à Thiaroye, le 1er décembre 1944, par l’armée coloniale, en pleine guerre.

Venant de Londres, Africa Eye est également impliqué dans le festival Image et Vie, avec un biais plus prononcé sur le rapport cinéma et musique avec un volet retour qui se déroulera en Grande-Bretagne. Thiaroye-sur-Garonne (MC2a, aura aussi un second volet en Aquitaine les 11-12 et 13 novembre 2018. Mme Fatou Mbaye est la Directrice du Festival 2018, avec à ses côtés Mr Khalilou Ndiaye, Mr Amadou Ndaw et Mr. Mansour Kébé, pour ne citer que quelques noms.

 

L’association IMAGE ET VIE a vu le jour au Sénégal en 1999. Elle s’est aussitôt affirmée une association d’action culturelle cinématographique, promouvant la culture et l’éducation par le cinéma.IMAGE ET VIE regroupe des professionnels et des amoureux du cinéma (Exploitants, distributeurs, cinéastes, cinéphiles, animateurs culturels, communicateurs) qui bénéficient tous d’une expérience dans la réalisation, la diffusion et la gestion des salles de cinéma et partagent ensemble le même idéal d’œuvrer au développement du cinéma en Afrique

Avec Images Francophones


copyright www.intelligences.info | 05/10/2018

Commentaires (0)

Nom :
 

Commentaire :




Ecobank : Aicha Agne Pouye intègre le conseil d’administration
Ecobank : Aicha Agne Pouye intègre le conseil d’administration
JOJ 2022 : Soham Wardini reçoit le drapeau olympique
JOJ 2022 : Soham Wardini reçoit le drapeau olympique
Affaire Jamal Khashoggi : la police turque procède à des fouilles
Affaire Jamal Khashoggi : la police turque procède à des fouilles
Municipales à Barcelone : Valls, candidat le moins apprécié
Municipales à Barcelone : Valls, candidat le moins apprécié
Rapport de Human Rights Watch : la réplique de Serigne Mbaye Thiam
Rapport de Human Rights Watch : la réplique de Serigne Mbaye Thiam
LD Debout : lettre aux sénégalais
LD Debout : lettre aux sénégalais
Ouverture du pont de Farafégné : les assurances de Macky Sall
Ouverture du pont de Farafégné : les assurances de Macky Sall
Sécurité rapprochée de Sonko : la mise au point de Aly Ngouille Ndiaye
Sécurité rapprochée de Sonko : la mise au point de Aly Ngouille Ndiaye
"Mon pays c
"Mon pays c'est l'amour" de Johnny Hallyday certifié disque de platine
Nouveau Code pétrolier : ce qu’exigent les assureurs nationaux
Nouveau Code pétrolier : ce qu’exigent les assureurs nationaux
Copyright © 2018 - Intelligences Info
Contact: info@intelligences.info