politique
Macky sur les cas Karim et Khalifa : une sortie qui sonne comme un aveu
12/11/2018
Macky sur les cas Karim et Khalifa : une sortie qui sonne comme un aveu


Pour amnistier Karim Wade et Khalifa Sall, une seule condition subsisterait pour Macky Sall : il ne prendrait cette décision qu’après sa réélection, si l’on en croit Jeune Afrique. Pour l’hebdomadaire panafricain, Macky Sall envisage d’accorder une amnistie générale après la présidentielle de 2019, s’il était réélu. Et dans ce projet, se trouvent en bonnes places Khalifa Sall et Karim Wade, tous les deux candidats déclarés à la présidentielle de 2019.

Mais, Macky Sall ne choisirait pas de faire aboutir son projet d’amnistie avant l’échéance électorale de 2019 ? Qui peut le plus peut le moins, tant qu’il veut faire dans l’humanitaire.

En effectuant une telle sortie, le leader de l’Apr donne raison aux proches de Karim et Khalifa pour qui, leurs leaders n’ont commis qu’un seul délit : celui de se mettre au travers de la route qui doit permettre à Macky Sall de bénéficier d’un second mandat sans encombre.

Sinon, même si pour Khalifa Sall, il peut évoquer l’appel que l’ex maire de Dakar a interjeté, pour Karim, rien ne lui empêche de l’amnistier.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :