Soham Wardini, Maire de Dakar : au nom de Khalifa Sall
Soham Wardini est entrée dans l’Histoire en devenant la première femme à occuper le siège du Maire de Dakar. Fidèle parmi les fidèles de Khalifa Sall, elle entend perpétuer le legs de ce dernier et continuer par la même occasion à faire resplendir le nom des Wardini, célèbre famille libano-sénégalaise.

Soham Wardini, Maire de Dakar : au nom de Khalifa Sall


À l’applaudimètre, déjà, on pouvait bien se douter que cette matinée du 29 septembre allait être une journée de consécration pour Soham Wardini. Sur ce terrain anecdotique : les décibels sont montés plus haut lors de son apparition que lors de celles de ses rivaux Moussa Sy et Banda Diop. Déjà, on pouvait présumer que l’histoire allait s’écrire à l’Hôtel de Ville de Dakar. Ce fut confirmé quelques heures plus tard lorsqu’elle fut largement élue par le Conseil Municipal de Dakar avec 64 voix sur 90. Elle n’a laissé que des miettes à ses adversaires du jour qui ont récolté 13 et 11 voix.

À la regarder lever triomphalement les bras sous les vivats de ses partisans, on pouvait mesurer l’émotion mais également le soulagement d’avoir mené à bien une mission. Car au-delà de sa personne, Soham Wardini se battait également pour l’absent le plus présent de cette matinée : Khalifa Sall, désormais donc ex Maire de Dakar, dont elle fut la deuxième adjointe. Pour Soham Wardini, 65 ans, Khalifa Sall fait figure de mentor et un peu de Pygmalion. « J’ai découvert en lui un véritable homme d’État », disait-elle en juillet dernier à nos confrères de Jeune Afrique. Au-delà de la politique, elle porte une véritable affection à l’ancien ministre de Diouf. « J’ai tellement pleuré lors du premier procès,  en entendant les critiques proférées contre le maire par les avocats de l’État du Sénégal que jai décidé de ne pas assister au procès en appel », confiait-elle encore pour marquer sa proximité avec son leader.

Désormais en première ligne, cette ancienne professeure d’anglais aspire plus que tout à rassembler et à pacifier le chaudron qu’était devenu l’Hôtel de ville, objet de toutes les convoitises. « Aujourd'hui, ce qui compte c'est que, rassemblés dans nos différences et unis dans nos diversités, nous restions tous ensemble les yeux rivés sur l’avenir; en regardant dans la même direction au service exclusif des Dakarois. C'est tous ensemble que nous réussirons à faire de cette ville de Dakar une vraie belle ville », a-t-elle déclaré lors de sa première allocution.

Une célèbre lignée

Pour les personnes qui ont eu à la côtoyer, Soham Wardini est dotée d’une forte personnalité et d’une rigueur intransigeante pour le travail. Sa capacité d’écoute ressort également comme principal trait de caractère. Issue de la société civile, elle était peu destinée, néanmoins, à la politique et à son milieu. Elle fut, pour la petite histoire, Dauphine du concours Miss Sénégambie. Ce n’est qu’en 1999 qu’elle commence véritablement sa carrière politique au sein de l’Alliance des Forces de Progrès (AFP). Secrétaire générale de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur, à Dakar, puis présidente des femmes du département et membre du bureau politique de l’AFP, Soham  Wardini fait la connaissance de Khalifa Sall en 2009. 

Discrète et très peu connue avant d’être propulsée sur le devant de la scène par les aléas de la vie politique et judiciaire, elle porte par contre un patronyme familier du commun des Sénégalais. Wardini est en effet le nom de Rose, célèbre médecin et aujourd’hui Présidente de l’Organisation Non Gouvernementale Médisol, c’est aussi le nom d’Émile, financier, et enfin d’Antoine, Colonel, ancien Commandant de la zone militaire Ouest et ex Directeur de l’Information et des Relations publiques des Armées. Soham est l’aînée de cette fratrie libano-sénégalaise. Native de Kaolack, elle se considère comme une authentique Saloum-Saloum.

Mais c’est bel et bien à Dakar, capitale du Sénégal, qu’elle vient d’écrire un des chapitres les plus importants de l’histoire du Sénégal en en devenant Maire. Son mandat va durer jusqu’au 1er décembre 2019, date à laquelle un nouveau scrutin est prévu. En attendant une nouvelle bataille, dans laquelle elle sera peut-être engagée comme candidate de la coalition Taxawu Dakar, Mme Wardini est juste « heureuse et fière de terminer le mandat de Khalifa Sall ». Fidèle jusqu’au bout.


copyright www.intelligences.info | 27/11/2018

Commentaires (0)

Nom :
 

Commentaire :




La Chine fête le 40e anniversaire de sa conversion à l
La Chine fête le 40e anniversaire de sa conversion à l'économie de marché
Manchester United annonce le départ de Jose Mourinho
Manchester United annonce le départ de Jose Mourinho
Nécrologie : Moustapha Niass en deuil
Nécrologie : Moustapha Niass en deuil
Le Sytjust écrit au président Macky Sall
Le Sytjust écrit au président Macky Sall
Pour son «action défaillante» face au réchauffement climatique, des ONG envisagent d
Pour son «action défaillante» face au réchauffement climatique, des ONG envisagent d'attaquer en justice l'Etat français
Kim Kardashian ne veut plus que Kanye West utilise Twitter
Kim Kardashian ne veut plus que Kanye West utilise Twitter
Eau et assainissement : le Sénégal reçoit un don de 4,25 milliards de FCfa de l
Eau et assainissement : le Sénégal reçoit un don de 4,25 milliards de FCfa de l'UE
A l
A l'Elysée, Emmanuel et Brigitte Macron accueillent les handballeuses
Autoroute Ila Touba : plus de 2000 travailleurs réclament des indemnités de fin de travaux
Autoroute Ila Touba : plus de 2000 travailleurs réclament des indemnités de fin de travaux
Diego Simeone veut entraîner l
Diego Simeone veut entraîner l'Inter Milan
Copyright © 2018 - Intelligences Info
Contact: info@intelligences.info