Zoom sur
Mankeur Ndiaye, représentant du SG de l'Onu en Centrafrique : retour à la diplomatie
02/01/2019
Mankeur Ndiaye, représentant du SG de l


Après un an à la tête du Comité National de l'Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives, Mankeur Ndiaye signe son retour dans les arcanes diplomatiques avec sa sa nomination comme Représentant du Secrétaire général de l'ONU en Centrafrique. Une zone conflictuelle puisqu'il y règne un conflit latent entre extrémistes chrétiens et fondamentalistes musulmans depuis maintenant plus de 5 ans. Un juste retour des choses pour un homme expérimenté, qui a été chef de la Diplomatie sénégalaise entre 2012 et 2017. Car Mankeur Ndiaye, comme son parcours l'illustre, est un homme du sérail diplomatique.

Né à Dagana un 15 mars 1960, il est entré dans la vie active comme instituteur. Il a dispensé des cours à Goudoudou Diobé, localité sise dans la région de Matam, ce dès l’obtention de son brevet de supérieur d’études normales en 1982. C’est en 1986, qu’il est devenu chargé de cours au Collège normale supérieure de Dakar. Deux ans plus tard, il intégrait l’école normale supérieure. Diplôme qui ne lui a pas très servi. Mankeur Ndiaye, a été admis en 1991 à l’école nationale d’administration et de la magistrature à la section diplomatie. Formation au terme de laquelle il est sorti major de sa promotion. 1991 marques le début d’une ascension au ministère des affaires étrangères où il a occupé divers postes. Mankeur Ndiaye a, par la suite, gagné l’architecture gouvernemental en qualité de directeur de cabinet d’abord du ministre délégué auprès du premier Ministre chargé de l’intégration économique africaine. Ensuite, il a exercé la même fonction pour le ministre délégué auprès du ministre de l’économie, des finances et du plan chargé de la planification. Le diplomate a été nommé à la Mission Permanente du Sénégal auprès des Nations Unies à New York. De 1997 à 2003, il a ainsi occupé le poste de deuxième puis de premier Conseiller de cette instance des Nations Unies. A partir de 2003, l’actuel ministre des affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur avait offert ses services, toujours en qualité directeur de cabinet, à Cheikh Tidiane Gadio, ancien ministre des Affaires Etrangères sous Abdoulaye Wade. Après une affectation à Bamako, le diplomate a été nommé ambassadeur du Sénégal à Paris. Il a été rappelé au bercail pour occuper, le 29 octobre 2012, le poste de ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur en remplacement à Me Alioune Badara Cissé. Poste qu'il occupera jusqu'à l'année dernière avant d'être remplace par Me Sidiki Kaba.

Avec cette nomination, l'on peut dire qu'il signe son come back vers ses premiers amours.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :