politique
Affaire Khalifa Sall : l’arrêt de la Cour suprême entre les mains des avocats
11/01/2019
Affaire Khalifa Sall : l’arrêt de la Cour suprême entre les mains des avocats


La Cour suprême qui disposait d’un délai d’un mois, a notifié hier aux avocats de Khalifa Sall et Cie sa décision confirmant l’arrêt de la Cour d’appel. L’ancien maire de Dakar peut désormais introduire un rabat d’arrêt. Les choses sont allées donc plus vite que prévues. La Chambre criminelle de la Cour suprême qui a rendu son délibéré le 3 janvier dernier a bouclé la rédaction de l’arrêt du procès opposant Khalifa Sall à l’Etat du Sénégal.

Désormais, les conseils de l’ex-maire de Dakar ont un mois pour introduire un rabat d’arrêt dont le caractère suspensif ou pas divise le landerneau juridique. En tous les cas les proches de Khalifa Sall espèrent beaucoup sur ce rabat d’arrêt pour éviter une invalidation de la candidature de leur mentor à la présidentielle du 24 février 2019.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :