sport
La police de Las Vegas demande l’ADN de Ronaldo, accusé de viol
11/01/2019
La police de Las Vegas demande l’ADN de Ronaldo, accusé de viol


La police de Las Vegas a demandé aux autorités italiennes d’effectuer un prélèvement d’ADN sur la star du football Cristiano Ronaldo, accusé de viol en juin 2009 par une jeune Américaine rencontrée en boîte de nuit.

Un avocat de Ronaldo à Las Vegas, Peter S. Christiansen, a toutefois estimé que cette procédure était « des plus classiques ». « M. Ronaldo a toujours maintenu, c’est encore le cas aujourd’hui, que ce qui s’est passé à Las Vegas en 2009 était de nature consensuelle. Il n’est donc pas surprenant que de l’ADN soit présent, ni que la police fasse cette demande des plus classiques dans le cadre de son enquête », a-t-il affirmé dans un bref communiqué transmis à l’AFP.

« La police de Las Vegas prend les mêmes mesures pour cette affaire que pour n’importe quelle autre agression sexuelle, afin de permettre l’obtention de preuves ADN. Nous confirmons qu’une demande officielle a été soumise aux autorités italiennes » pour obtenir un échantillon d’ADN de l’attaquant vedette de la Juventus Turin, a indiqué la police dans un communiqué transmis à l’AFP.

La jeune femme, aujourd’hui âgée de 34 ans, affirme, dans une plainte au civil déposée à Las Vegas, que le footballeur l’a sodomisée de force le 13 juin 2009 dans sa chambre d’hôtel, alors qu’elle avait refusé ses avances et se protégeait le sexe de ses mains.

Ronaldo était alors sur le point de passer de Manchester United au Real Madrid pour le transfert le plus cher du monde, à l’époque. Il l’aurait invitée dans sa suite pour faire la fête avec d’autres personnes.

De son côté, Ronaldo avait « vigoureusement » démenti ces accusations, expliquant que le viol était pour lui « un crime abominable », dénonçant sur Twitter une affaire montée par « des gens qui cherchent à se faire de la publicité » à ses dépens.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :