Santé : Avis d'expert
Docteur Ngoné Diaba Gaye, cardiologue: "le tabagisme est l'une des causes de l'infarctus"
07/02/2019
Docteur Ngoné Diaba Gaye, cardiologue: "le tabagisme est l


Qu’est-ce qu’un infarctus du myocarde ? C’est la même chose qu’une crise cardiaque ?

L’infarctus du myocarde correspond à une nécrose d’une partie du muscle du cœur secondaire à une obstruction des artères du cœur. La crise cardiaque est le nom  populaire de l’infarctus du myocarde.

Quelles sont les causes d’un infarctus ?

La cause la plus fréquente est l’athérosclérose, qui désigne le développement de plaques au niveau des artères. Sa formation est sous la dépendance de facteurs de risque cardio-vasculaire.

Quelles sont les facteurs de risque ?

Il en existe deux catégories : des facteurs « non modifiables » : l’âge, le genre (les hommes sont plus exposés que les femmes avant la ménopause) et l’hérédité. Des facteurs « modifiables » : le tabagisme, l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité, abdominale, la sédentarité, le stress, le fait de ne pas manger de fruits et légumes tous les jours

Quelles en sont les symptômes ?

Il s’agit en général d’une douleur très violente siégeant en plein dans la poitrine, produisant une sensation angoissante de serrement ou d’oppression. Cette douleur peut irradier vers le bras gauche, vers le dos ou la mâchoire. C’est une douleur qui dure dans le temps (plus de vingt minutes). Elle peut s’accompagner de sensation de fatigue intense, de malaise, de sueurs ou de signes digestifs (nausées, vomissements).

Parfois, un arrêt cardiaque peut survenir dans les premières minutes de l’infarctus.

Quels sont les premiers actes à poser quand on a ces symptômes ?

En cas d’oppression thoracique qui ne cède pas spontanément, il faut absolument appeler à l’aide et se diriger aux urgences les  plus proches le plus rapidement possible.  Le facteur temps est essentiel dans la prise en charge de l’infarctus du myocarde.

A-t-on une idée du nombre de personnes touchées par la crise cardiaque au Sénégal ?

Les études épidémiologiques sont malheureusement très rares. La prévalence hospitalière de l’infarctus du myocarde était de 10%  en 2015, soit 1 personne sur 10.

Quels comportements adopter après un infarctus ?

Il est important après un infarctus du myocarde d’adopter un mode de vie sain (alimentation pauvre en graisses saturées et en cholestérol et riche  en fruits et légumes ; faire de l’activité physique régulière et modérée). En ce sens, la réadaptation ou rééducation cardio-vasculaire, qui se déroule en centre spécialisé, est une étape importante après un infarctus du myocarde  pour aider le patient à adopter des comportements sains.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :