Découvrez 'Culturel', notre nouvelle émission culture
Zoom sur
Amadou Hott, ministre de l'Economie : retour au premier plan
23/04/2019
Amadou Hott, ministre de l


Si cette nomination était un peu inattendue, le parcours de M. Hott laisse entrevoir qu’il est taillé pour la fonction, lui qui fut Conseiller du Président de la République, Macky Sall, puis  Directeur du Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS) avant de rallier la BAD.

Ce nouveau défi dans son domaine de prédilection  est un retour aux sources  pour cet enfant de la banlieue sénégalaise, néà Thiaroye le 25 octobre 1972. Comme un poisson dans l’eau, Amadou Hott s’est jusqu’ici plus épanoui, tout au long de son parcours, dans l’univers feutré et méthodique de la Finance. C’est dans ce monde qu’il a baigné durant ses études supérieures en France avec à la clé une Licence en Économie et un Master en marchés financiers et gestion bancaire, obtenus à la  prestigieuse Université de la Sorbonne. C’est également dans la finance qu’il a effectué toute sa carrière professionnelle dans des structures telles que la Société Générale,  BNP Paribas, ou encore la banque néerlandaise, ABN AMRO.  Une institution au sein de laquelle sa carrière de banquier d’affaires spécialisé sur l’Afrique prend son essor. En 2006, il décide de donner un nouvel élanà sa carrière en quittant l’Europe pour Dubaï. Dans cette richissime ville du Golfe, il travaille pour la Millenium Finance Corporation. Ce n’est que deux années plus tard que cet ancien élève du Lycée Limamoulaye occupe son premier poste en Afrique en devenant Directeur Général de la banque UBA à Lagos. En 2011, Amadou Hott, qui présente la particularité d’avoir été désigné en 2012 « Young Global Leader » par le Forum économique mondial de Davos, décide de voler de ses propres ailes en mettant en place sa propre société d’investissement et de conseil, Dubaï Afribridge Conseil.

Fin 2012, il met fin à safructueuse carrière dans le secteur privé pour mettre ses compétences au service de son pays, d’abord comme Conseiller du Président de la République, MackySall, puis à partir de septembre 2013, comme Directeur du Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS). Là-bas, il a eu à œuvrer sur quelques projets liés au développement des énergies renouvelables qui ont retenu l’attention des dirigeants de la BAD. Pour le Président de cette institution, AkinwumiAdesina,  Hott est un dirigeant « dynamique » ayant fait ses « preuves » en matière de « résultats ».

Des qualités essentielles pour la réusssite de sa nouvelle mission.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :