international
Burkina : inquiétude des catholiques après les attaques dans le nord
15/05/2019
Burkina : inquiétude des catholiques après les attaques dans le nord


Dix fidèles ont été tués dans des attaques armées dans le nord du Burkina Faso. La première, survenue dimanche 12 mai lors d'une messe à Dablo, a coûté la vie à six personnes parmi lesquelles un prêtre. Le lendemain, lundi 13 mai, quatre nouveaux fidèles ont été assassinés lors d'une cérémonie religieuse dans le village de Singa, dans la commune de Zimtenga.

Face à la crainte de voir ces attaques ciblées se répéter, selon RFI, responsables religieux et politiques appellent les Burkinabè à rester unis. Le message du chef de l'État, Roch Marc Christian Kaboré, qui s'est exprimé mardi à l'occasion de la réunion des évêques d'Afrique de l'Ouest à Ouagadougou, en est une preuve parfaite. « Ces terroristes ont réaménagé leur mode opératoire, a déclaré le président. D'abord, en cherchant à créer des conflits intercommunautaires. Aujourd'hui, des conflits interreligieux. Cela nous interpelle tous, quelle que soit notre religion, quelle que soit notre ethnie, à être soudés. Le Burkina Faso a toujours été réputé comme étant un pays de tolérance de tout point de vue. »

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :