ALERTE COVID-19 : Pas de festivités du Nouvel An à Rio de Janeiro cette année (Maire)

ARTICLE SUIVANT

Le coin santé

Un savon « made in Africa » pour lutter contre le paludisme

22/08/2017
Un savon « made in Africa » pour lutter contre le paludisme


Le Burundais Gérard Niyondiko et le Burkinabé Moctar Dembele ont eu la brillante idée de concevoir un savon anti-moustique, qui protégera les ravages du paludisme, un des plus grands fléaux d’Afrique. Les deux amis ont créé ensemble la start-up Faso Soap, qui produira ce savon révolutionnaire. En Afrique subsaharienne, 1000 personnes meurent chaque jour du paludisme, les enfants de moins de 5 ans et les femmes sont les plus touchés. Ainsi, Faso Soap a lancé la campagne « 1000 vies » en référence à ces chiffres et à l’impact qu’aura ce savon sur les populations. L’objectif est de sauver « 1000 vies » d’ici 2020. Niyondiko et Dembele ont choisi le savon afin que la prévention et la protection soient effectives quotidiennement et que les populations n’aient pas à changer leurs habitudes car « on retrouve le savon dans au moins 95% des ménages en Afrique ». Le savon est très démocratisé autant chez les populations riches que pauvres, il fait partie du quotidien donc il sera facile de l’intégrer et de l’adopter. Depuis 2013, la start-up met en place des tests qui se sont révélés très encourageants, cependant la distribution tarde à s’accélérer car faute de fonds financiers. Les deux entrepreneurs ont recours au financement participatif et la distribution africaine pourrait être effective dans quelques années. Le paludisme appelé le « tueur silencieux » est ravageur, il emporte un enfant toutes les deux minutes en Afrique subsaharienne. C’est pourquoi, il est dans l’urgence de trouver le meilleur moyen de prévention afin de lutter contre le paludisme. Un savon anti-moustique conçu par des Africains pour des Africains est le signe d’un progrès et d’un futur prometteur.

copyright www.intelligences.info

A SUIVRE AUSSI

0 commentaires

    Nom :
     

    Commentaire :