Flash

Forum mondial de lutte contre le terrorisme : le Maroc co-préside à New York la 12è réunion ministérielle

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita, a co-présidé avec son homologue canadienne, Mme Melanie Joly, les travaux de la 12ème réunion ministérielle du Forum Mondial de Lutte contre le Terrorisme (GCTF) qui s’est tenue le 21 septembre 2022 à New York.

Dans son allocution d’ouverture, M. Bourita a affirmé que l’évolution du paysage de la sécurité internationale ne doit pas conduire à négliger la responsabilité partagée en matière de lutte contre le terrorisme. Le ministre a, dans ce sens, mis en avant l’importance du véritable multilatéralisme, en faisant part de la conviction du Maroc que de tel esprit et engagement est essentiel pour la prochaine décennie, notamment dans un contexte où la menace posée par les groupes terroristes demeure une priorité.

Il a, en outre, indiqué que la réunion du GCTF est l’occasion d’engager une réflexion sur les réalisations et l’efficacité du Forum durant sa première décennie, rappelant que les efforts ont focalisé notamment sur la réduction de la vulnérabilité des personnes au terrorisme, à travers la prévention, la lutte efficace contre le recrutement et l’incitation au terrorisme.

Présentant les progrès réalisés par le Forum sous la co-présidence maroco- canadienne, M. Bourita a souligné les efforts consentis (durant la première décennie -NDRL) afin de « maintenir la nature apolitique et consensuelle du Forum », désormais orienté vers le pragmatisme et l’action pour renforcer les efforts internationaux de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, a fait observer le ministre.

Il a relevé que l’action du Forum puise du cadre juridique international existant pertinent, en particulier la Charte des Nations Unies, les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies et la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies.

Lancé en 2011, le GCTF est une plateforme co-présidée par le Maroc depuis 2016. Il est composé de 30 membres (29 pays   l’Union européenne) et coopère étroitement avec de nombreuses organisations internationales, régionales et sous-régionales, dont l’ONU.