Sport

Droit de diffusion de la Coupe du monde : New World TV adresse une mise en demeure à Canal+

La bataille des droits de diffusion de la Coupe du monde continue d’alimenter l’actualité à quelques jours du début de la compétition. Après la brouille entre la RTS et Emedia invest au niveau national, c’est désormais autour de New World Tv (NWTV), détentrice des droits de diffusion en Afrique subsaharienne francophone, et Canal+.

La chaine française, qui a perdu ces droits au profit de la chaine togolaise, a décidé de diffuser les rencontres cette année à travers l’intégration des chaines sudafricaines SuperSport, disponibles sur le bouquet de la DSTv.

Suite à cela, New World TV a adressé une mise en demeure à Canal+ le mercredi 16 novembre 2022, pour lui signifier qu’il n’avait aucun droit sur la coupe du monde 2022 et qu’en aucune façon, il ne pouvait se permettre une quelconque diffusion en public ou en privé des rencontres de la coupe du monde.  Dans la lettre signée par leurs avocats, NWTV somme Canal+ de retirer dans un délai de 24 heures la «Mise à disposition de l’English Pack DSTV à tous les abonnés de Canal+ dans les pays d’Afrique francophone sub-saharienne».  

Car, rappellent-ils, NWTV a, «par contrat en date du 26 avril 2021, acquis auprès de la FIFA les droits payants pour la diffusion de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 dans les pays d’Afrique francophone sub-saharienne.» 
«A défaut de faire droit à ces demandes, NWTV engagera sans délai toutes les actions nécessaires pour mettre fin à la violation flagrante de ses droits et réclamera des dommages-intérêts correspondant au préjudice qu’il subit», prévient la chaine togolaises à travers ses avocats.

error: Content is protected !!