Dernière minute

Le M23 s’engage à poursuivre un “retrait ordonné” de ses forces rebelles en RDC

L’ancien président kenyan Uhuru Kenyata a annoncé, jeudi 12 janvier, que les forces rebelles du M23 ont convenu de procéder à un retrait ordonné” de leurs forces dans l’est de la République démocratique du Congo.

“Comme gage de bonne volonté pour travailler à un règlement au Nord-Kivu, les dirigeants du M23 sont convenus de poursuivre leur retrait ordonné et de respecter un cessez-le-feu strict. « Ils sont également convenus de continuer de respecter et coopérer avec la force régionale d’Afrique de l’est (EAC) qui a commencé à prendre le contrôle des zones dont le M23 vient de se retirer”, a souligné Uhuru Kenyatta dans un communiqué.

Cette annonce fait suite aux décisions du sommet de Luanda tenu le 23 novembre dernier qui a demandé un cessez-le-feu et le départ des rebelles des zones conquises depuis un an. L’ancien homme d’Etat du Kenya a joué le rôle de médiateur dans le conflit qui oppose principalement la RDC et le Rwanda ravivant les tensions entre les deux voisins.