A la une Sport

Le Sénégal termine sa phase de préparation par un match nul contre l’Iran (1-1)

Les hommes d’Aliou Cissé ont fait match nul (1-1) contre l’Iran ce mardi. Ce match amical, conclut la phase de préparation des lions en vue de la Coupe du monde qui débute en novembre prochain au Qatar.

Sept changements ont été opérés par Aliou Cissé par rapport au match contre la Bolivie samedi. Le sélectionneur national continue dans sa logique de donner du temps de jeu au maximum de joueurs avant le Mondial. Seules Boulaye Dia, Krépin Diatta, Sadio Mané et Koulibaly sont maintenant dans le onze de départ. Abdou Diallo, légèrement blessé, est remplacé par Pape Abdou Cissé dans l’axe de la défense. Sur les côtés, Formose Mendy et Ismail Jakobs prennent la place de Moustapha Name et Fodé Ballo Touré. Le milieu de terrain aussi est remanié. Le duo Mendy-Gana est titularisé, épaulé par Krépin Diatta. Ismaila Sarr occupe le flanc gauche de l’attaque sénégalaise.

À l’entame de la partie, les Lions mettent le pied sur le ballon. Une maîtrise qui se matérialise par la première occasion du match obtenue par le Sénégal à la 16e minute de jeu. À la suite d’un contre, Sadio Mané sert Ismaila Sarr qui bute sur le gardien iranien Hosseini. Le Sénégal maintient le même rythme et se procure quelques frappes qui inquiéteront très peu le gardien iranien. Krépin Diatta symbolise le manque d’efficacité des lions.

Au retour des vestiaires, le sélectionneur iranien Carlos Queiroz opère trois changements. Les Iraniens débutent cette seconde partie de la rencontre et privent les joueurs sénégalais du ballon. Cela n’empêche pas les Sénégalais de se procurer une occasion franche à la 53e minute de jeu. Encore servi par Sadio Mané, Ismaila Sarr rate l’ouverture du score grâce à un retour in extremis du défenseur iranien. Cette ouverture du score intervient une minute plus tard. Sur un bon centre d’Ismail Jakobs à destination d’Ismaila Sarr, le défenseur iranien Morteza, un des nouveaux entrants, marque un but contre son camp. Après ce but, le match s’emballe. Les Iraniens combinent et se procurent leur première grosse occasion de la seconde mi-temps à la 57e minute.

Aliou Cissé fait son premier changement à la 63e minute. Cheikhou Kouyaté entre à la place de Boulaye Dia. Le joueur de Nottingham Forest (Premier League, Angleterre) joue ses premières minutes pour ces matchs de préparation. Une minute plus tard, les Iraniens reviennent au score grâce à leur attaquant-vedette Sardar Azmoun, entré en cours de jeu.

À 15 minutes de la fin du temps réglementaire, Bamba Dieng et Pape Matar Sarr entrent à la place de Krépin Diatta et Nampalys Mendy. À la 82e minute, Ismaila Sarr se fait remarquer une nouvelle fois par son inefficacité devant les buts. Après avoir dribblé le défenseur iranien, il bute pour la troisième sur le portier iranien. L’attaquant sénégalais sort 5 minutes pour Illiman Ndiaye.

L’arbitre autrichien de la rencontre siffle la fin du match à la 90e minute, sans temps additionnel. Une décision qui fait sourire les sélectionneurs Queiroz et Cissé. Le Sénégal termine donc cette phase de préparation sur un bilan positif avec une victoire et un match nul, avec trois buts marqués et 1 concédé. Prochaine étape, le Qatar, avec le premier match contre les Pays-Bas le 21 novembre 2022.

Commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire