Société

Après Diourbel, l’explosion dans usine à Diamniadio fait deux morts

La série d’accidents continue dans les usines sénégalaises se poursuit. Après l’explosion d’une cuve d’éthanol à la compagnie sucrière du Sénégal et celle d’une chaudière dans une usine agro-alimentaire à Diourbel ( 7 morts selon le dernier bilan), c’est au tour de l’usine « Structure en Acier et Services (SAS) de Diamniadio de subir le même sort.

La déflagration d’une turbine serait la cause de l’incident, renseigne le journal Libération. Elle est survenue le 30 septembre dernier mais l’information est devenue virale car les deux victimes sont décédées tour à tour les 7 et 8 octobre.

Toujours selon la même source, l’explosion de la turbine est intervenue au cours de travaux de maintenance. Les deux techniciens en charge avaient subi de graves brûlures. Ils avaient été évacués au district sanitaire de Diamniadio avant de rendre l’âme. Une enquête est ouverte par la brigade territoriale de Diamniadio pour déterminer les causes de l’accident.

Cet accident est le troisième du genre survenu dans des usines sénégalaises. Elle remet sur la table les normes de sécurité dans des secteurs délicats et fait ressurgir le drame de SONACOS, dont l’explosion d’une cuve d’Ammoniac avait causé la mort de 129 morts et fait plus de 1000 blessés en mars 1992.

error: Content is protected !!