Sport

Finale France – Argentine : Antoine Griezmann, l’indispensable meneur de jeu des Bleus

L’équipe de France va jouer dimanche contre l’Argentine, sa deuxième finale de Coupe du Monde consécutive. Si au début de la compétition les  Bleus partaient avec quelques incertitudes, un homme fait un tournoi particulièrement réussi, Antoine Griezmann

L’équipe de France de Didier Deschamps, nous a habitués à quelques dispositions tactiques qui sortent du lot. Où se souvient de la Coupe du Monde 2018, dans laquelle Blaise Matuidi, milieu central, se retrouvait au poste d’ailier gauche. Une idée, qui a permis à Deschamps de profiter des capacités défensives de Matuidi et son endurance dans le couloir.

Pour cette Coupe du Monde, Didier Deschamps a remis ça, mais avec Antoine Griezmann. L’attaquant se retrouve dans un rôle sur la pelouse qui lui confère énormément de liberté. À la fois à l’origine d’actions offensives (3 passes décisives pour cette CdM), mais assez souvent, dans un rôle de meneur de jeu en retrait ou même défenseur carrément. Contre le Maroc en demi-finale, il était l’origine de l’ouverture du score des Bleus.

De passage cette semaine face aux micros, Raphaël Varane était clair : « Si le rôle d’Antoine a un peu changé durant cette Coupe du monde, il a toujours les mêmes qualités. Il peut couvrir beaucoup de terrain, il met toujours beaucoup de cœur, il a toujours sa justesse technique et il continue de donner le tempo des matchs par ses passes, ses déviations. Il permet d’accélérer un match ou, au contraire, de temporiser. » 

Ce nouveau rôle vient clairement pallier les absences au milieu de terrain des Bleus. Kanté et Pogba, deux cadres de l’équipe championne du monde en 2018, sont forfaits pour blessure. La France a dû composer avec un entrejeu inédit composé de Tchouaméni, Rabiot, et Griermann, au vu de son rôle.

Face à l’Argentine en finale, l’équipe de France partira avec la certitude de disposer de joueurs en grande forme en plus de Griezmann, Mbappé, Loris, Rabiot et Konaté sont en train de réaliser une grosse Coupe du Monde