A la une Société

Décision portant interdiction des porte-bagages : l’État accorde une dérogation d’un an aux transporteurs

A public transport bus worker calls for people to get into his bus in Pikine, near Dakar, Senegal February 1, 2019 REUTERS/Zohra Bensemra - RC1918D30B90

Suite à la décision prise en conseil interministériel sur la sécurité routière lundi dernier « interdisant la pose et l’usage des porte-bagages, et prescrivant le démantèlement de ceux déjà fixés sur les véhicules de transports de personnes », l’État est revenu sur cette mesure.

Dans un arrêté pris hier, à la suite d’une rencontre avec les syndicats de transporteurs, le ministre des Transports a indiqué qu’il est permis à titre dérogatoire pour une durée d’un an, de « conserver des porte-bagages dont les chargements ne peuvent dépasser 50 cm de 7/8 places, 70cm pour toutes les autres catégories de véhicules affectés au transport de voyageurs ».

Face à la grogne des routiers, le gouvernement a décidé d’offrir une période dérogatoire d’un an à ceux dont les véhicules ne disposent de soute.