A la une Justice Vidéos

La ministre de la justice apporte des précisions suite à la vague de libération de détenus

Les devantures de la prison de Rebeuss ont été le théâtre, depuis jeudi dernier, d’un ballet incessant de prisonniers sortant des lieux. Ils ont tous été arrêtés pour des faits liés à des manifestations politiques organisées ces derniers mois. 

La Ministre de la Justice a tenu à apporter des précisions suite à cette vague de libération de détenus dits politiques. Cette démarche s’inscrit dans la volonté exprimée par le Président Macky de « pacifier l’espace public » suite aux tensions nées du report de la Présidentielle, a rappelé Me Aissata Tall Sall. 

Quelque 344 personnes détenues à Dakar, « en raison de manifestations de troubles à l’ordre public » en lien avec des activités politiques ont bénéficié d’une liberté provisoire, a annoncé, mardi, la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, lors d’une conférence de presse sur l’actualité judiciaire. 

« Ces libérations sont des libertés provisoires. Que personne ne s’avise à penser que l’aventure s’arrête là. Les juridictions vont continuer à faire leur devoir » a-t-elle précisé. D’ajouter que 272 autres détenus devraient bénéficier de cette mesure dans les prochains jours.

D’autres questions liées à l’actualité judiciaire ont également été abordées. Aissata Tall Sall annonce que des enquêtes ont été ouvertes sur la mort des trois personnes lors des manifestations qui ont fait suite au report de la Présidentielle. Concernant les plus de 30 personnes décédées entre mars 2021 et juin 2023, dans le cadre de manifestations, « les enquêtes sont toujours en cours » informe Me Sall. 

error: Content is protected !!